"Nocturnes : du rêve au cauchemar", la nouvelle exposition de la Cité de la BD

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/01/2014 à 17H29, publié le 27/01/2014 à 14H44
Les célèbres cauchemars du capitaine Hadock ou de Tintin hantent les albums d'Hergé

Les célèbres cauchemars du capitaine Hadock ou de Tintin hantent les albums d'Hergé

© Hergé / Cité de la BD

A la veille de l'ouverture du 41e Festival International de la BD d'Angoulême, toute la ville frissonne d'événements et de bulles. La Cité de la BD consacre une grande exposition anthologique autour du rêve dans la bande-dessinée.

Environ 200 pièces, principalement des planches originales, mais aussi des imprimés, des agrandissements, une sculpture, un film, l'exposition est divisée en cinq parties : une première partie, historique, sur les précurseurs, suivie de quatre parties thématiques.

Reportage:Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Patrick Mauduit 

https://videos.francetv.fr/video/NI_141691@Culture

L'exposition est construite sous la forme d'un parcours thématique proposant au visiteur de découvrir cinq univers oniriques variés. Des premiers rêves aux frontières entre rêve et réalité, en passant par le journal de rêves, l’onirisme fantastique et, bien sûr, les cauchemars.

A noter le très beau travail de David B. qui, dans son recueil "Cheval Blême" a raconté en dessin chacun de ses rêves.
 
En datant chacun de ses rêves, Davi B. donne comme des prélèvements opérés dans le tissu d’une chronique

En datant chacun de ses rêves, Davi B. donne comme des prélèvements opérés dans le tissu d’une chronique

© David B

L'exposition recèle quelques rares pépites de 71 artistes et  illustrateurs tels que Larcenet, Fred, Blutch ou encore Hergé 
Nocturnes : le rêve dans la bande dessinée à la Cité de la BD d'Angoulême jusqu'au 30 mars 2014.

Le 41e Festival international de la BD se tient à Angoulême du 30 janvier au 2 février 2014