La Boîte à Bulles, la petite maison d'édition en compétition à Angoulême

Par @Culturebox
Publié le 23/01/2014 à 16H10
Vincent Henry, le créateur de la maison d'édition La Boîte à Bulles" avec le roman graphique de Nicolas Wild "Ainsi se tut Zarathoustra"

Vincent Henry, le créateur de la maison d'édition La Boîte à Bulles" avec le roman graphique de Nicolas Wild "Ainsi se tut Zarathoustra"

© France 3 Culturebox

Faire sa place dans l’édition BD n’est pas facile mais au bout de dix ans d’existence, La Boîte à Bulles a réussi à se faire un nom. L’un de ses auteurs, Nicolas Wild,vient de décrocher le Prix France Info de la BD de reportage et fait partie de la Sélection officielle à Angoulême 2014. Une belle récompense pour Vincent Henry, le créateur de la BàB, qui a quitté Paris pour s’installer en Touraine.

Reportage : Dominique Pouget, François-Xavier Mauffrey, Gilles Engels

https://videos.francetv.fr/video/NI_141601@Culture

Quand Vincent Henry décide d’ouvrir le couvercle de sa Boîte à Bulles en 2003, il est alors journaliste BD pour différents magazines et sites internet. Mais il a furieusement envie de travailler dans la durée en faisant découvrir et en accompagnant des auteurs qui lui plaisent vraiment. A l’époque, il parle de son projet à Vanyda et Jose Roosevelt, leur proposant de les publier. Tout ça, sans plan marketing, sans étude de marché préalable ! Culotté le gars !
"L'immeuble d'en face" de Vanyda 

"L'immeuble d'en face" de Vanyda 

© La Boite à Bulles
Débuts difficiles mais beaux succès

Les débuts furent difficiles, obligeant Vincent à avoir un autre travail à temps partiel. Mais il y a eu aussi de la chance, ou en tout cas un flair certain, car en publiant Vanyda et son « Immeuble d’en face » qui allait devenir une série à succès, La Boîte à Bulles a connu sa première réussite. Idem en 2007 avec Nicolas Wild et son « Kaboul Disco » qui raconte la vie d’un auteur  de BD débarquant à Kaboul pour dessiner une adaptation de la constitution afghane ! Un regard ironique sur la vie des expatriés qui a connu un joli succès et permit à La Boîte à Bulles d’asseoir sa crédibilité et sa notoriété.
Kaboul Disco © La Boite à Bulles
Celle-ci ne peut que grandir car Vincent Henry sait choisir ses « poulains » : en 2012, l’un de ses auteurs, Simon Hureau, a reçu le Prix du Polar SNCF (c’est l’un des Prix décernés lors du Festival d’Angoulême) pour "Intrus à l’étrange" et 2014 commence bien, avec le Prix France Info de la BD de reportage décerné à Nicolas Wild pour « Ainsi se tut Zarathoustra ». Une BD dont l’avenir pourrait être encore prometteur puisqu’elle figure aussi dans la Sélection officielle d’ Angoulême 2014.
« Ainsi se tut Zarathoustra » de Nicolas Wild, Prix France Info 2014 de la BD de reportage 

« Ainsi se tut Zarathoustra » de Nicolas Wild, Prix France Info 2014 de la BD de reportage 

© La Boite à Bulles
Une odyssée devenue à son tour une BD

Et si vous voulez revivre l’épopée de la création de la Boîte à Bulles, sachez qu’un livre est sorti à l’occasion des dix ans de sa création. Intitulé « La Boîte à Bulles en images -L'odyssée d'une petite maison d'édition" », il met en scène Vincent Henry regroupe des planches créées l’éditeur avait pour projet d’accompagner chaque sortie d’album d’une planche dessinée, réalisée par quelqu’un d’extérieur au projet, afin de présenter ses publications aux journalistes. L’album de 46 pages est scénarisé par Vincent mais les planches sont réalisées par plusieurs dessinateurs ayant collaboré avec la maison d’édition.
BD Boite à Bulles © La Boite à Bulles