Dirick et son Inspecteur Klebs en version monégasque

Par @Culturebox
Publié le 05/02/2014 à 08H36
Après le français, l'italien, le tchèque, le croate et le roumain, les aventures de l'Inspecteur Klebs sont traduites en monégasque

Après le français, l'italien, le tchèque, le croate et le roumain, les aventures de l'Inspecteur Klebs sont traduites en monégasque

© France 3 Culturebox

Les chiens parlent-ils le monégasque ? Dans le monde de Dirick, oui ! Le dessinateur et créateur de l’Inspecteur Klebs vient de ressortir une des aventures de son héros fétiche en version bilingue français/monégasque. « Malbouffe » devient ainsi "U Mangiüme". Sorti le 29 janvier en librairie, il sera présenté au 1er Salon de la BD de Monaco le 8 février.

Reportage : Jacqueline Pozzi / Frédéric Tisseaux / Dominique Roux

https://videos.francetv.fr/video/NI_141957@Culture

Les animaux au secours des humains

Les aventures de l’Inspecteur Klebs ont commencé d’une drôle de façon puisque cette série a été créée à la demande de la Société Protectrice des Animaux. Le premier tome, sorti en 1991,  a été préfacé par Allain Bougrain-Dubourg et avait pour marraine Sophie Marceau. Jean-Pierre Dirick avait eu l’idée d’inverser les rôles en créant un monde où les humains seraient du mauvais côté de la laisse. Une façon originale de sensibiliser les plus jeunes au respect des animaux et de la nature en général.
"Le voleur d'humains", 1er tome de la série de l'Inspecteur Klebs

"Le voleur d'humains", 1er tome de la série de l'Inspecteur Klebs

© Arcimboldo
Une fibre écolo

Le dessinateur et scénariste a toujours eu la fibre "écolo" : en 1968, Dirick crée le personnage de "Chouette" devenu l’emblème des Jeunes Amis des Animaux. Puis de 1976 à 1979, il signe la série "Le Grand Inutile" publiée dans la revue Pistil, le journal des jeunes pour la nature. Les personnages étaient des parties du corps humain avec des fonctions bien précises et la tête était le Grand inutile. Avec cette série, Dirick se vit décerner le "Prix des Rencontres" à Angoulême en 1988. Cette bande dessinée  fera également l'objet d'une série télévisée, coproduite par France 3, l'INA et Canal+.
"Le Grand intutile", une série qui sera publiée jusqu'en 1979 dans la revue Pistil

"Le Grand intutile", une série qui sera publiée jusqu'en 1979 dans la revue Pistil

© Dirick
Sur le divan des psys

Autres personnages à succès créés par le dessinateur : le détective Tim qui résoudra pendant dix ans des enquêtes dans Pif Gadget et le Docteur Psy. Créée en 1986, cette série mettait en scène un psychanalyste confessant des célébrités de la télé et du show-bizz sur son divan.
Dans la même veine, Dirick imaginera en 2010, "Le Divan de la BD ", où il fera "subir" des séances de psychanalyse aux plus grands héros de BD (Blueberry, Joe Dalton, Gaston Lagalle, Les Bidochon, ou encore Boule et Bill), le tout à partir de vrais analyses thérapeutiques réalisées par d’authentiques psys ! 
Les Bidochon vu par Dirick dans "Le Divan de la BD"

Les Bidochon vu par Dirick dans "Le Divan de la BD"

© Joker Editions