"Dedans le Centre Pompidou-Metz" : la BD drôle et grinçante de Charlie Zanello

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/06/2018 à 10H57, publié le 14/06/2018 à 09H50
Le Centre Pompidou Metz vu par Charlie Zanello 

Le Centre Pompidou Metz vu par Charlie Zanello 

© Charlie Zanello

Charlie Zanello a travaillé six ans au Centre Pompidou-Metz, dans les coulisses de l’art contemporain. Riche de ses souvenirs et de ses rencontres, il publie une bande dessinée, "Dedans le Centre Pompidou-Metz", aux Éditions Dargaud, qui dresse un portrait humoristique de ce haut lieu culturel.

Croiser Daniel Buren dans un ascenseur, ça n’arrive pas tous les jours. Voilà une des expériences qu’a vécues Charlie Zanello lorsqu’il travaillait au Centre Pompidou-Metz. Aujourd’hui, il raconte avec humour son quotidien au milieu des œuvres d’art, de façon parfois grinçante.

Reportage M.Boudiba, M.Mohamad, A.Thiery, A.Parvillez

https://videos.francetv.fr/video/NI_1251385@Culture

Pendant six ans, Charlie Zanello a travaillé dans la librairie du Centre Pompidou-Metz et griffonnait sur son carnet. Ses dessins sont aujourd’hui rassemblés dans une BD publiée chez Dargaud. Elle regroupe des saynètes drôles, parfois grinçantes, issues de souvenirs de l’auteur tels que l’inauguration du centre ou la semaine d’ouverture gratuite. Avec sa bande dessinée "Dedans le Centre Pompidou-Metz", il n’épargne personne et n’hésite pas à se présenter comme "l’idiot du village".

Je raconte les choses telles qu’elles me font rire […] parfois c’est plus les situations qui sont cocasses

Charlie Zanello
Charlie Zanello dessine ses échanges du quotidien

Charlie Zanello dessine ses échanges du quotidien

© France 3/ Culturebox/ Dessin de Charlie Zanello

Le quotidien dans un musée 

Pour faire ce travail, le dessinateur s'est appuyé sur son expérience et raconte des expositions telles que celle du FRAC ou celle sur Sol Lewitt. L’expo Kawamata est celle qui l’a le plus marqué puisqu’elle se tenait pile en face de la librairie, dans le hall. L'artiste voulait créer une grande vague de débris, et Charlie Zanello a vu l'oeuvre progresser au fil des jours : "j’ai préféré la construction plutôt que l’œuvre finale, l’installation définitive".
Charlie Zanello dessine et imagine sa conversation avec Daniel Buren

Charlie Zanello dessine et imagine sa conversation avec Daniel Buren

© France 3/ Culturebox/ Dessin de Charlie Zanello
Pendant ces années, il a observé que les discours officiels sur l'art étaient souvent en décalage avec ceux du public. Les réactions qu’il a vues ou entendues dans sa librairie donnent un autre point de vue sur le Centre Pompidou-Metz. Les oeuvres ne sont pas dénigrées pour autant : elles sont les seules à être colorées dans la BD, comme pour mieux contraster avec la morosité du quotidien.