Blake et Mortimer : 72 ans de bons et loyaux services exposés à l'abbaye royale de l'Epau

Mis à jour le 29/11/2018 à 10H22, publié le 29/11/2018 à 10H06
Rétrospective Blake et Mortimer à l'abbaye royale de l'Epau

Rétrospective Blake et Mortimer à l'abbaye royale de l'Epau

© France 3 Culturebox - capture d'écran

Alors que le 25e album de Blake et Mortimer vient de sortir chez Dargaud, l'abbaye royale de l'Epau dans la Sarthe, propose un voyage dans le temps pour remonter le fil des histoires des deux héros. Francis Blake et Philip Mortimer, nés en 1946 sous le crayon d'Edgar P. Jacobs, continuent d'exister grâce à une série de dessinateurs et de scénaristes qui ont repris le flambeau depuis 1996.

Pas toujours facile, pour un lecteur du XXIe siècle, de suivre les aventures rétro-futuristes d'après-guerre de Blake et Mortimer... L'anachronisme n'est jamais loin et pourtant le succès de la série ne se dément pas depuis plus de soixante-dix ans.

Fidélité au trait et à la narration d'Edgar P. Jacobs

Le secret de cette réussite tient à la fidelité inébramlable des dessinateurs au trait et au dess(e)in narratif d'Edgar P. Jacobs, qui a donné vie aux deux héros en 1946 dans le journal de Tintin. L'exposition "les mystères de l'Epau" propose aux lecteurs d’explorer "l’étrange modernité" de cette bande dessinée so british, fabriquée par des Belges, des Français et aujourd'hui des Néerlandais.

Reportage : France 3 Maine, Y. Ledos / D. Lefauconnier / D. Le Brun.

Douze héritiers

Depuis la mort d'Edgar P. Jacobs en 1987, Blake et Mortimer ont eu une série de pères et de mères de substitution : pas moins de douze auteurs et dessinateurs ont repris le flambeau. Entre le tome 1 "Le secret de l'Espadon" (1950) et le dernier opus "La Vallée des Immortels" publié aux Editions Dargaud (novembre 2018), 9 dessinateurs et 3 scénaristes ont ainsi apporté leur touche personnelle. Derniers en date :  les dessinateurs néerlandais Teun Berserik et Peter van Dongen.
 

Blake et Mortimer - les auteurs depuis 1946

Blake et Mortimer - les auteurs depuis 1946

© dossier de presse département de la Sarthe - Abbaye royale de l'Epau - Editions Dargaud

La promotion de la BD dans la Sarthe 

L'oeuvre de Jacobs et de ses successeurs est donc mise en valeur cette année à l'abbaye royale de l'Epau. Mais l'institution n'en est pas à son coup d'essai : elle a exposé antérieurement les travaux de François Schuiten ou de Benoît Peeters en 2016 et ceux de Jacques Tardi en 2017.

L'objectif de l'abbaye et du département de la Sarthe est de promouvoir la bande dessinée comme un genre littéraire à part entière. Une rencontre avec les auteurs a eu lieu le 25 novembre. Des projections, des ateliers et même un escape game sont organisés en parallèle de l'exposition pour donner aux plus jeunes l'envie de lire et de se plonger dans l'univers fascinant de la BD.