BD : Guy Delisle chronique Jérusalem

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 12/12/2011 à 17H20
Guy Delisle

Guy Delisle

© Le Progrès / MAXPPP

Poursuite du voyage avec Guy Delisle. L'auteur de bandes dessinées vient de publier chez L'Association "Chroniques de Jérusalem". Il s'agit d'un nouveau carnet de voyage politique du Québécois exilé depuis 20 ans à Montpellier.

 

https://videos.francetv.fr/video/NI_128417@Culture

 

Avec Guy Delisle, j’ai découvert une autre façon de lire la bande dessinée. Elle devenait témoignage, reportage, là où les caméras et appareils photo n’étaient pas les bienvenus. C’est ainsi que j’ai dévoré Pyongyang, il y a quelques années, savourant à sa juste valeur cette intrusion sur le territoire fermé de la Corée-du-Nord. A l’époque, Guy Delisle était illustrateur, embauché par une multinationale qui créait des films d'animation.  Plus tard, il devint compagnon d’expatriée. Sa femme était médecin. Il laissait alors entrevoir, en plus des pays traversés, la vie de famille à l’étranger, comme dans ses Chroniques Birmanes. Le voyage continue cette fois à Jérusalem, en 2008 et 2009. On y retrouve la complexité de la cohabitation entre Israéliens et Palestiniens à travers le quotidien. Et si la situation de cette région du monde vous intéresse tout particulièrement, je ne saurais trop vous recommander l'oeuvre d'un autre grand nom du roman graphique, Joe Sacco, "Gaza 1956".