BD : 200 jours dans les pas de François Hollande

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 07/06/2012 à 11H32
Couverture, extrait

Couverture, extrait

© Matthieu Sapin

Le dessinateur de bandes dessinées Mathieu Sapin a un nouveau terrain de jeu : il fait le "Tintin reporter". Cette fois, il s'est immiscé dans le sillage de François Hollande, le temps d'une campagne.

 

Extrait de planche non publiée

Extrait de planche non publiée

© Mathieu Sain / Dargaud

 

"Bonjour, je suis reporter amateur et je ne connais rien à la politique. Vous trouverez dans ce livre une série d'instantanés et d'impressions que j'ai noté en collant aux baskets de François Hollande durant toute sa campagne présidentielle". Voilà la note d'intention du personnage principal de cette bande dessinée, c'est à dire l'auteur lui-même, Mathieu Sapin. Il a décidé de suivre le candidat socialiste investi, sans autre prétention que de glaner des instants communs, ou peu ou pas vus au cours de la campagne.

 

Extrait

Extrait

© Mathieu Sapin / Dargaud

 

Le récit et les dessins de Mathieu Sapin ne racontent pas seulement une campagne présidentielle. Il donnent aussi à voir le remue ménage médiatique. En ce sens l'exercice est intéressant. Le "off" devient image, l'interdit se voit, dans la plus pure tradition de la "BD reportage". On y retrouve un regard volontairement naïf, à la Guy Delille. On regrette, en revanche, un récit qui reste en surface, et qui n'extrait pas grand chose de plus que les journaux télévisés.

 

Mathieu Sapin

Mathieu Sapin

© Dargaud

 

Les coulisses sont donc le nouveau terrain de jeu de Matthieu Sapin, 38 ans. Après l'illustration jeunesse et des débuts classiques dans la bande dessinée, il s'est lancé dans le reportage avec son ami Joan Sfar. "Journal d'un tournage", et "Journal d'un après tournage" racontent la naissance du film "Serge Gainsbourg (vie héroïque)". Plus tard, dans la même veine, Sapin décrit dans un nouvel album le quotidien d'un grand journal (Libération). L'excercice reste nouveau pour Matthieu Sapin, et nul doute que son regard va encore s'acérer, ses récits s'étoffer...

 

Autre extrait

Autre extrait

© Mathieu Sapin / Dargaud