200 auteurs célèbrent le Journal de Spirou

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/04/2013 à 09H04, publié le 04/04/2013 à 08H59
Spirou et Fantasio dans l'album "L'homme qui ne voulait pas mourir" de Morvan (scénario) et Munuera (dessin)

Spirou et Fantasio dans l'album "L'homme qui ne voulait pas mourir" de Morvan (scénario) et Munuera (dessin)

© DEK/AFP

De Andreas à Zep, en passant par Christophe Blain, Jul, Tardi ou Schuitten, 200 auteurs majeurs de la bande dessinée se retrouvent pour célébrer dans "La Galerie des illustres" les 75 ans du Journal de Spirou.

Cette "Galerie des illustres" avait débuté en 2008, publiée chaque semaine dans le Journal de Spirou, à l'occasion cette fois des 70 ans de l'hebdomadaire. On retrouve ainsi dans cet ouvrage collectif de 392 pages les plus grands noms de la BD.
Le première de couverture de "La Galerie des illustres", ouvrage hommage au Journal de Spirou

Le première de couverture de "La Galerie des illustres", ouvrage hommage au Journal de Spirou

© Dupuis
Dans cette somme publié le 5 avril, formidable galerie de portraits et dictionnaire artistique, les créateurs de toute génération et de tous styles (BD franco-belge, humoristique, roman graphique...) évoquent des souvenirs en rapport avec le petit groom à la houppette rousse, en regard d'une planche inédite.
Beaucoup parlent de la place de la Bande dessinée dans leur enfance, certains racontent leur rencontre avec le journal, la naissance de leur vocation, tous livrent leur version de Spirou.
Le plus jeune "illustre" est Vincent Perriot, né en 1984, et le plus ancien René Follet, né en 1931. C'est l'auteur et réalisateur Riad Sattouf, père de "Pascal Brutal", et, au 
cinéma, de "Gainsbourg" ou des "Beaux gosses", qui avait ouvert le bal en 2008.

Popularisé par le Belge Franquin, Spirou a été créé graphiquement par le Français Robert Velter, alias Rob-Vel, qui l'a revêtu de sa tenue de groom. La première parution du Journal de Spirou date du 21 avril 1938.
"La Galerie des illustres" - Dessin et scénario collectif - Dupuis - 392 p. - 45 euros.