"Liberté", Le génocide des tsiganes selon Tony Gatlif

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 22/02/2010 à 10H46
"Liberté", Le génocide des tsiganes selon Tony Gatlif

"Liberté", Le génocide des tsiganes selon Tony Gatlif

© Culturebox

Avec "Liberté", Tony Gatlif ajoute un chapitre important à sa cinématographie tout entière tournée vers le peuple tsigane. Il raconte un épisode de la seconde guerre mondiale, quand les Nazis avaient décidé d'éradiquer les nomades.

https://videos.francetv.fr/video/NI_480229@Culture

On estime à un million le nombre de Tsiganes vivant sur le sol européen avant la seconde guerre mondiale. Un minimum de 220 000 d'entre eux ont péri du fait des mesures d'extermination nazies, un chiffre pourrait même se rapprocher de 500 000.
Leur sort est tout à fait similaire à celui des Juifs dans cette période. Les Tsiganes étaient en effet considérés comme une sous-humanité indigne de vivre dans une Europe aryanisée. Ils furent donc assassinés ou déportés et subirent les mêmes atrocités que les autres victimes expiatoires de l'Etat nazi.
Un film comme "Liberté, de Tony Gatlif, avec Marc Lavoine dans le rôle d'un "juste", peut aider à faire connaître le drame tsigane. Contrairement au génocide des Juifs, la mémoire se trouve difficile à transmettre du fait du manque de tradition de l'écrit dans une communauté tsigane où sévit encore souvent l'analphabétisme.
Il faudra attendre 1982 et une déclaration du chancelier Helmut Kohl pour que l'Allemagne reconnaisse officiellement le génocide des Tsiganes.

A voir aussi sur Culturebox :
La vidéo du tournage de "Liberté ", le 16ème long métrage de Tony Gatlif
La vidéo "Liberté" de Tony Gatlif inspiré d'un livre de Jacques Sigot