Le Havre sous les bombes des graffeurs

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 13/06/2010 à 11H21
Le Havre sous les bombes des graffeurs

Le Havre sous les bombes des graffeurs

© Culturebox

Leur art est souvent associé au vandalisme, mais derrière les Tags qui squattent l'environnement urbain, se cachent parfois des créateurs de talent.Au Havre, le 12 juin 2010, une trentaine de graffeurs était invitée à agir au grand jour sur l'esplanade de l'Hôtel de Ville lors d'une compétition organisée par la mairie et la Galerie Hamon.

https://videos.francetv.fr/video/NI_113707@Culture

Le concours avait pour thème, l'architecture Perret dans le cadre de l'inscription du Havre au Patrimoine mondial de l'UNESCO.
Figurait dans le jury, un artiste graffeur qui s'est fait un nom dans les rues du Havre : Jace. Ce dessinateur natif de la ville et installé aujourd'hui à la Réunion a rapidement adopté un style reconnaissable dominé par la présence du "Gouzou", un personnage sans visage présenté dans des scénettes souvent étonnantes et humoristiques.
Jace obtient un début de reconnaissance lors d'une première exposition collective au Havre en 1996. Depuis, ses "Gouzous" s'exportent et s'exposent en France, en Europe et à New York.

A voir aussi sur Culturebox
> Le-Havre-images-sur-commande-au-musée-Malraux