Larha Magassa : un Charlie Chaplin des temps modernes

Étudiant en cinéma, Larha Magassa réalise des courts-métrages avec les enfants de son quartier à Saint-Denis. Le jeune homme leur donne les clés des coulisses afin d’étoffer leur culture cinématographique en abordant des thèmes comme l'amitié ou la solitude.

Sur des images en noir et blanc, au rythme accéléré par la musique, les sourcils du jeune Djibril se froncent. Le garçon siffle, tend le carton rouge et exclut encore un autre joueur de l'équipe de foot de son quartier.

Le court-métrage muet Carton Rouge reprend l'histoire de ce jeune qui, toujours laissé sur le banc de touche, devient peu à peu arbitre tyrannique.

" J'ai tourné ce film avec les jeunes de mon quartier pour les sensibiliser à l'histoire du cinéma. J'avais envie de les intéresser aux films de Charlie Chaplin en créant avec eux un court-métrage qui reprend les codes de l'époque", détaille le réalisateur Larha Magassa. Ces films des années 20 ont été pour lui une révélation, jusqu'à lui donner envie de devenir réalisateur.

Tous les jeunes vivent dans le quartier Joliot-Curie à Saint-Denis. Ils saluent Larha et jouent autour de lui. Oumaima, Sira et Safy, elles, étaient directrices photographiques sur le tournage de Carton Rouge. Les copines s'amusent en s'inventant des scénarios. "Là si on imagine un film, on pourrait faire un film de meilleures amies. Et il y a une autre fille qui voudrait casser leur amitié ", discute les jeunes filles, emmitouflées dans leurs manteaux.

Primé au dernier festival du film de Saint-Germain-en-Laye, Carton Rouge est le premier volet de la collection du jeune réalisateur, Burlesque en Banlieue. Les prochaines réalisations de la collection avanceront dans la chronologie du cinéma, en même temps que l'apprentissage des jeunes progressera.

"Le deuxième court-métrage, La Peste, est en cours de production. Il abordera les relations filles-garçons dans l'enfance et la pré-adolescence", annonce Larha Magassa.

Le dispositif Quartier Libre  de l'association Cinéma 93 diffuse Carton Rouge en avant-séance, dans les salles d'art et d'essai de Seine-Saint-Denis. Parmi elles, L'Ecran à Saint-Denis avait projeté le film lors du festival Cinébanlieue en novembre dernier.

Un prochain film disponible sur Facebook

Le travail du réalisateur et des jeunes du quartier Joliot-Curie sera bientôt disponible sur la page Facebook du réalisateur avec la diffusion d'une nouvelle production, Vol. Egalement en noir et blanc, ce nouveau court-métrage traitera des batailles à la sortie des cours, des agressions physiques entre jeunes.

Larha Magassa réalise aussi un autre tournage participatif, Respire. Il compte filmer à la caméra argentique monochrome l'histoire d'un misanthrope qui essaie de sortir de sa solitude, aidé par une vieille dame. Source d'inspiration et terrain de jeu, le quartier Joliot-Curie servira là encore de décor.

 

Gaëlle Caradec