Les visages de Barbara Carlotti sur la Toile

Barbara Carlotti, 43 ans, sort prochainement son cinquième album, Magnétique. Une chanteuse française à l'univers onirique qui sème des petites pépites sur le net. Portrait numérique d'une artiste authentique. 

En tapant Barbara Carlotti sur Google, apparaissent d'abord des photos. Cette blonde au regard azur se vêt souvent de noir. Elle pose seule, le regard franc, ou en compagnie d’Etienne Daho ou de Philippe Katerine. Puis, tout en haut de la liste, une page Wikipédia, à la fois courte et riche d’informations. Il y est dit que Barbara, née à Clamart, le 2 juillet 1974, est une chanteuse française, qu’elle a appris la musique au conservatoire d’Issy-les-Moulineaux, et qu’elle a été nommée deux fois aux Victoires de la Musique. Ses faits d’armes y sont listés pêle-mêle : elle sort son premier album, sobrement intitulé Chansons, avec Bertrand Burgalat, avant d’enregistrer d’autres duos avec Arnold Turboust, Kent, Khaled Mouzanar, Dominique A et Philippe Katerine.  

Son deuxième album L'Idéal fut salué par Les Inrocks et Télérama. Puis un clip : “L’Amour, l’Argent, le Vent”. Clic. Sort immédiatement une voix grave : “Je marche nue, les pieds nus, les jambes nues, les bras nus…" Yeux barrés d’une bande bleue, cheveux au vent, Barbara égrène sa mélodie, seule près de la mer.

 

Véritable touche-à-tout

Plus loin dans notre balade virtuelle, se révèle une Barbara touche-à-tout : musique, radio, cinéma… Tout y est. Animant même une émission musicale de 2013 à 2014 sur France Inter, “Cosmic Fantaisie”, qu’elle introduisait d'un trait d’humour : “Mesdames, Mes aliens, Messieurs”.

Cosmique, comme son univers qu’elle déploie de la Cigale à la Fête de l’Humanité en passant par la Cité de la Musique. Et même "Magnétique", comme sa bio Twitter et le titre de son nouvel album.

Active sur les réseaux sociaux

Sur Twitter, sa photo de profil, où elle apparaît la tête dans les étoiles, donne le ton. Elle tweete régulièrement des chansons et donne son avis. Récemment, à l’occasion des Victoires de la Musique, elle partage sa fierté d'être femme. 

Mais Barbara se montre aussi naturelle en auto-interview pleine d'humour pour le site Konbini. Elle y confie qu'elle "adore faire pipi sous la douche" mais aussi qu'elle "vote, évidemment, et pas pour les méchants".

 

Au détour de sa page Facebook, suivie par près de 11 000 abonnés, on découvre aussi une campagne de financement participatif pour son  prochain album. Avec plus de 26 000 euros récoltés, dépassant son objectif, la sortie de Magnétique fera à coup sûr des heureux.

Oumeïma Nechi