7 reprises étonnantes de la bande originale de James Bond

Spectre, 24 ème film de la saga James Bond, sort mercredi 11 novembre au cinéma. Les aventures de l'agent secret sont, comme toujours, rythmées par sa fameuse bande originale. Le Bento a repéré sur le web 7 reprises insolites dédiées à 007. 

Composée par Monty Norman en 1962, pour James Bond contre Dr No., la bande originale était jouée aux bongos et à la guitare électrique. L'orchestration actuelle, plus dynamique, revient à John Barry sur demande des producteurs du film. Devenu un thème mythique, il a été repris par Count Basie, Moby ou encore Johnny and the hurricanes. Une bande originale qui inspire aussi les musiciens sur le web.

La version spectaculaire


Le 19 septembre 2015, le Ohio State University Marching Band a rendu hommage au thème de James Bond. Créé en 1878, ce groupe est réputé pour ses reprises impressionnantes durant l'entracte des matchs de football américain. Sur la pelouse, 192 musiciens se sont prêtés à une chorégraphie millimétrée, en formant barillets, cascades de voitures et verre de Martini - un des cocktails préférés de l'espion.

La version futuriste


L'eigenharp, instrument hybride, est à mi-chemin entre le basson et le synthétiseur. En duo, ces musiciens offrent une version déroutante et futuriste. Inédit.

La version connectée

Un clavier de téléphone portable pour tout instrument. Avec ces quelques touches, cet inconnu a revisité plus de 200 chansons sur sa chaîne Youtube. L'enseignement de sa reprise ? La bande originale de James Bond repose principalement sur trois notes.

La version didgeridoo

Le didgeridoo, instrument utilisé par les Aborigènes d'Australie, daterait de l'âge de pierre. 20 000 ans plus tard, il est utilisé pour cette version très rythmée de la bande originale de James Bond.

La version dépaysante

Avec ces percussions indiennes (les tablâs), cette lecture de la bande originale de James Bond aurait parfaitement collé à Octopussy, sorti en 1983. L'agent secret était envoyé à Udaipur, en Inde, pour espionner le richissime prince Kamal Khan.

La version dansante

A l'instar de 007 dans James Bond contre Dr No., direction la Jamaïque avec The Skatalites pour une reprise dansante. Ils sont connus pour avoir popularisé le ska - musique à l'origine du reggae, marquée par l'accentuation du contre-temps.

La version chantée

Montage soigné, costumes noirs... Ces deux chanteurs livrent une version a cappella en reprenant la séquence d'ouverture des films James Bond : une silhouette noire, dans un barillet, avec du sang qui dégouline.

Lire aussi : James Bond, espion de la pub.

Anaïs Cherif