La Semaine du Son et le groupe Les Dièses apprivoisent les jeunes oreilles

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 20/01/2010 à 11H43
La Semaine du Son et le groupe Les Dièses apprivoisent les jeunes oreilles

La Semaine du Son et le groupe Les Dièses apprivoisent les jeunes oreilles

© Culturebox

Du 18 au 24 janvier 2010, Parthenay participe à la 8ème Semaine du Son, un évènement qui doit permettre de découvrir toutes les facettes du son et aussi de mieux les apprécier. C'est ainsi qu'une séance de "travail" était organisée avec plus de 300 enfants en compagnie du groupe "Les Dièses".

https://videos.francetv.fr/video/NI_479809@Culture

La Semaine du Son est un événement national créé voilà 8 ans à l'initiative de professionnels du son pour rappeler son importance dans notre vie quotidienne. Son importance et ses dangers aussi quand il est mal utilisé.
On estime en effet que un jeune sur cinq est menacé de surdité en raison du bruit. De plus en plus de jeunes souffrent de mal audition et même les radioprothésistes constatent un rajeunissement de leur clientèle. En cause, les niveaux (plus de 100 décibels, niveau fort) des sonorisations de concert, de discothèque et des écouteurs de Walkman. Mais au delà de ces problèmes de santé, c'est aussi la qualité du son lui-même qui est malmenée. La plupart des médias on tendance à compresser le son, c'est à dire à remonter les niveaux faibles pour qu'ils rejoignent les niveaux forts. Cela permet par exemple à un programme TV d'émerger" même en présence d'un bruit de fond. Une technique qui a été lancée par les publicitaires pour "faire entendre" leurs sports TV entre deux émissions. Résultat : un son constamment élevé, sans nuances, qui rend l'oreille paresseuse. Et au final, un auditeur qui parle fort et qui ne sait plus percevoir des sons à faibles niveaux. La Semaine du Son doit donc devenir incontournable, comme la Semaine du Goût. Comme les aliments, les sons sont d'une richesse incroyable mais il faut savoir les consommer avec modération.