Kamilya Jubran chante le rapprochement des peuples aux Arabesques de Montpellier

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 22/05/2009 à 15H57
Kamilya Jubran chante le rapprochement des peuples aux Arabesques de Montpellier

Kamilya Jubran chante le rapprochement des peuples aux Arabesques de Montpellier

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/4ea19e3194a6f6461b0004ec@Culture

Les quatrièmes rencontres des arts du monde arabe Arabesques se sont ouvertes jeudi 21 mai 09 à Montpellier, par un appel à la paix lancé par Kamilya Jubran. La chanteuse palestinienne qui vit depuis six ans en Europe raconte les difficultés de l'exil dans son nouveau spectacle "Makan" (le lieu en arabe).

Auteur-compositeur-interprète, Kamilya Jubran met en musique dans "Makan", des textes en arabe, français et anglais écrits par des poètes contemporains. Née en Galilée en 1963, cette Arabe de nationalité israélienne tient de son père luthier et musicien, son goût pour les instruments orientaux traditionnels, et notamment l'oud. A 19 ans, elle rejoint le groupe palestinien Sabreen avec lequel elle enregistre plusieurs albums et crée un studio de production à Jérusalem. En 2002, elle se lance dans une carrière solo et continue de représenter la voix de la liberté en renouvelant le style de la chanson arabe moderne.

Lors de ces Arabesques, Kamilya Jubran participe samedi 23 mai 09, aux côtés notamment de Souad Massi, Kussaï et Amazigh Kateb, à un récital en hommage au palestinien Mahmoud Darwich, considéré comme le plus grand poète de langue arabe.