Jeux vidéo. Le magnifique "Star Wars Battlefront II" face à la rébellion des joueurs

Mis à jour le 23/11/2017 à 11H42, publié le 23/11/2017 à 11H40
Star Wars Battlefront II X Wing © Electronic Arts

Star Wars Battlefront II, le jeu vidéo, sort quelques semaines avant l'arrivée de l'épisode VIII de la nouvelle trilogie Star Wars au cinéma. Un timing bien orchestré qui devait lui faire bénéficier de l'effet boule de neige. Mais Electronic Arts s'est tiré un coup de blaster dans le pied en proposant des améliorations payantes dans le jeu, sans compter sur le coté "rebelle" de ses joueurs.

Au départ il s'agit d'une simple évolution très à la mode en ce moment, notamment dans les jeux sur mobiles. Le joueur peut, en cours de jeu, acheter des objets qui vont le faire progresser plus vite. Ces micro-transactions payables en euros peuvent rapporter gros aux éditeurs qui avaient décidé d'en farcir ce nouveau Battlefront. Par contre, pour les soldats vidéoludiques qui aiment avant tout la gloire gagnée à la sueur du pouce, ce système s'apparente à une forme de tricherie. Ils ont donc mené la fronde sur le réseau et ont eu gain de cause puisqu' Electronic Arts a enclenché les rétrofusées et suspendu toutes les transactions le jour de la sortie. Même si d'après le Wall Street Journal c'est l'empire Disney, propriétaire de la marque Star Wars, qui aurait demandé le retrait pour éviter de ternir son image, on constate quand même que la rébellion a finit par l'emporter.
Star Wars Batlefront II Trailer

Parlons peu, parlons jeu

Contrairement au premier épisode, "Star Wars Battlefront II" propose une histoire à vivre en solo. Nous entrons dans la peau d'Iden Versio, jeune femme commandant l'escouade inferno, une des troupes de choc de l'Empire. Après s'être échappée d'un vaisseau rebelle, la sulfureuse soldate assiste impuissante à la destruction de l'étoile de la mort. Nous sommes à la fin du "Retour du Jedi", l'amiral Ackbar vient de terminer son assaut et l'empereur est mort. Cette brillante victoire nous est présentée ici comme un cuisant échec qui précipite la galaxie dans le chaos. On peut saluer l'originalité de nous faire vivre cette aventure du point de vue de l'Empire. Quant à l'histoire, sans trop en dévoiler, elle vous mènera à la rencontre de plusieurs héros bien connus à travers pas moins de 11 planètes. Bien rythmée et révélant quelques surprises elle ravira les nombreux fans de la série.
Star Wars Battlefront II gun © Electronic Arts

Une claque visuelle galactique

Dès les premières images du jeu, on est époustouflé par la qualité technique et artistique du titre. Star Wars Battlefront II est d'une beauté sidérale. Testé sur PS4 Pro avec un écran 4K, impossible de décoller sa rétine des décors grandioses, des textures minutieuses et des reflets argentés sur les armures impériales. On progresse dans l'histoire la mâchoire pendante en poussant des onomatopées stupéfaites. Andor, Yavin 4, Takodana... le jeu nous offre une tournée galactique à travers des scènes épiques comme ce combat blaster en main sur les flancs d'un croiseur en train de canonner des X-Wings. L'ambiance sonore est au top également et contribue à nous propulser à l'intérieur de l'univers des films. Impossible pour un adepte de Star Wars de ne pas succomber.
Star Wars Battlefront II vaisseau © Electronic Arts

Faites décoller la chasse !

Si le mode solo de "Star Wars Battlefront II" peut à lui seul justifier son achat pour un vrai fan de la saga, le jeu se tourne avant tout vers le multijoueur. On retrouve le même sentiment d'immersion dans les différentes cartes proposées avec une mention pour le mode "Assaut Galactique", un combat scénarisé à 20 contre 20. On y rejoue des escarmouches entre rebelles et Empire en passant alternativement d'un camp à l'autre. Les batailles spatiales, elles aussi scénarisées, permettent de s'installer aux cockpits de chasseurs Tie, bombardiers et autres X-Wings dans des combats aériens où il faut réussir des objectifs tandis que les vaisseaux des autres joueurs cherchent à vous abattre. Une plongée très réussi dans les combats spatiaux qui ont fait la force des films avec un pilotage arcade vraiment fun et facile à prendre en main.
Star Wars Battlefront II Batailles spatiales

Progresser encore il te faut

Le jeu propose des évolutions pour chaque classe de combattant ainsi que pour les vaisseaux et les héros. Présentées sous forme de cartes, ces améliorations sont nombreuses et se gagnent en réalisant des objectifs. Elles permettent également de débloquer certains héros mythiques et c'est là particulièrement que s'est concentrée la fronde des joueurs opposés aux micro-transactions. En effet, le coût de certains personnages était tellement prohibitif qu'il fallait mettre la main au portefeuille pour espérer les incarner. Aujourd'hui les prix ont chuté et les transactions sont suspendues, il est donc possible de s'offrir Dark Vador assez rapidement en jouant quelques jours.

Star Wars Battlefront II comandant © Electronic Arts

"Star Wars Battlefront II" fait clairement la part belle à l'univers de la saga avec un travail artistique de premier ordre. Nul doute que les fans retrouveront leur univers et leurs héros favoris avec la larme à l’œil. Mais force est de constater que les joueurs semblent moins conquis. Le titre n'est certes pas parfait et demande, comme beaucoup de FPS multijoueurs, des ajustements. Mais si le déchaînement médiatique contre les micro-transactions payantes est un peu retombé, les ventes n'ont pas décollées lors du premier week-end de lancement. Cette contre-performance est telle qu'elle pourrait pousser les éditeurs à réfléchir à deux fois avant de proposer de nouveau du paiement en jeu. En tout cas la rébellion a été efficace et il parait peu probable que les joueurs boudent longtemps ce nouveau Star Wars aux aventures à nulle autre pareilles qui les fera replonger avec délice dans leur opéra spatial préféré.