Asobo Studio : sa success story après le jeu vidéo "Ratatouille"

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/03/2018 à 10H12, publié le 23/03/2018 à 10H03
"A Plague Tale : Innocence" le nouveau jeu en prépartion chez Asobo studio, l'entreprise bordelaise qui a crée le jeu vidéo de "Ratatouille"

"A Plague Tale : Innocence" le nouveau jeu en prépartion chez Asobo studio, l'entreprise bordelaise qui a crée le jeu vidéo de "Ratatouille"

© Asobo Studio

Il a signé le jeu vidéo "Ratatouille" et multiplie les projets, à commencer par le nouveau jeu "Plague Tale : Innocence" en cours de réalisation. Asobo studio, le premier studio indépendant de jeux vidéo en France est basé à Bordeaux. L'entreprise est également spécialisée dans la réalité augmentée appliquée au domaine médical et à l'industrie. Une success story à la française.

C'est l'histoire d'un petit studio de jeux vidéo qui est devenu une référence mondiale. Asobo studio est né en 2002. En un peu plus de 15 ans, cette entreprise est passée de 12 à 140 salariés. Il faut dire qu'avec ses nombreuses collaborations avec Disney, Microsoft et Pixar, la PME s'est forgée une solide réputation notamment sur le marché américain. Outre le jeu vidéo "Ratatouille" et son succès interplanétaire en 2007, Osobo a aussi travaillé sur les jeux "The Crew", "Garfield 2" "Toy story 3" ou encore "Là-haut."

Reportage A. Lopez / D. Mazeres / C. Lagaüzère

https://videos.francetv.fr/video/NI_1207073@Culture

"Plague Tale : Innocence" : un nouveau jeu en préparation 

Actuellement Asobo travaille sur "Plague Tale : Innocence". Ce jeu d'action et d'aventure, interdit au moins de 18 ans, nous plonge dans la France du XIVe siècle, dévastée par la guerre et la peste. Les héros Amicia et Hugo devront apprendre à survivre dans la région bordelaise, peuplée de rats. La sortie, en partenariat avec l'éditeur français Focus, est annoncée pour la fin de l'année ou le début d'année prochaine. Une telle création pour consoles et PC demande un travail de titan.

C'est une équipe de 40 personnes durant plus de deux ans,
tout ça pour un jeu qui dure une quinzaine d'heures.

David Dedeine, cofondateur et directeur de Asobo Studio
Teaser du jeu "Plague tale Innocence". Sortie prévue fin 2018

La réalité mixte pour l'industrie et la recherche

Au départ spécialisée dans les jeux vidéo, l'entreprise s'est diversifiée. Depuis 5 ans, elle se développe dans les hologrammes et les applications pour le casque de réalité mixte de Microsoft. Sa filiale HoloForge, compte des clients comme UPSA dans le domaine pharmaceutique ou AREVA dans le nucléaire. Elle s'est aussi illustrée avec la mise en couleur d'Akhénaton pour le CNRS. La superposition d’hologrammes sur une copie du célèbre buste révèle la beauté originelle de l’œuvre. Muni d’un casque HoloLens, il est possible d'examiner sous tous les angles les peintures, volumes et décorations qui ornaient la statue à l’époque. Une petite révolution technologique qui intéresse évidemment les musées. 
Avec la réalité mixte, Asobo a développé une tehcnologie qui permet de coloriser en hologramme le buste d'Akhénaton

Avec la réalité mixte, Asobo a développé une tehcnologie qui permet de coloriser en hologramme le buste d'Akhénaton

© France 3

Des applications dans le secteur médical

L'entreprise travaille aussi pour le secteur médical. Une application a été développée avec une société spécialisée dans la santé connectée, pour permettre aux urgentistes de se connecter à l'hôpital le plus proche et de procéder aux bilans médicaux du patient tout en gardant les mains libres.

L'entreprise Asobo a encore de nombreux projets. Certains seront dévoilés dans les prochains mois.