Pierre Cardin, 94 ans, défilera en juillet dans le château du marquis de Sade

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/05/2016 à 14H56
Pierre Cardin dans son musée parisien, avril 2016

Pierre Cardin dans son musée parisien, avril 2016

© JOEL SAGET / AFP

Le couturier Pierre Cardin organisera le 9 juillet un défilé dans l'ancien château du marquis de Sade à Lacoste, dans le Luberon, dont il est propriétaire. La Fédération française de la couture a indiqué que ce show se tiendra après ceux de la haute couture automne-hiver 2016-17, du 3 au 7 juillet, à Paris.

Dans la foulée des défilés de haute couture automne-hiver 2016-17, du 3 au 7 juillet à Paris, le doyen des créateurs de mode (94 ans en juillet) présentera une collection mêlant silhouettes féminines et masculines, comme il le fait de façon épisodique. Son dernier défilé remonte au 26 novembre 2013 chez Maxim's, restaurant qu'il a racheté en 1981.
Il organise aussi des shows régulièrement à l'étranger, comme à New York ou en Chine. Couturier et homme d'affaires, Pierre Cardin, qui a fait ses premiers pas en 1946 chez Christian Dior, fête cette année 70 ans de carrière.

https://videos.francetv.fr/video/NI_140325@Culture

5 membres invités quasi inconnus  

A Paris, à côté des maisons qui bénéficient de l'appellation haute couture plusieurs griffes font leur entrée dans le programme des défilés de juillet en tant que membres invités. Parmi elles, Vetements, label branché dont le créateur Demna Gvasalia est aussi directeur artistique de Balenciaga. La marque présentera son premier défilé de mode masculine pour la collection printemps-été 2017, le 22 juin à Paris. La première collection masculine de Balenciaga remonte à l'automne-hiver 2004-2005.

Autres nouveaux-venus : J. Mendel, maison du créateur français Gilles Mendel qui défile à New York pour ses collections de prêt-à-porter, mais aussi le Japonais Yuima Nakazato, l'Italien Francesco Scognamiglio et la Néerlandaise Iris Van Herpen.

Les membres invités reconduits sont Aouadi et Guo Pei (ce sera leur second défilé), Ilja, Julien Fournié, Ralph&Russo, Schiaparelli, Ulyana Sergeenko et Zuhair Murad.
Zuhair Murad haute couture printemps-été 2016, à Paris.

Zuhair Murad haute couture printemps-été 2016, à Paris.

© PATRICK KOVARIK / AFP

La haute couture, une spécificité parisienne

Ces maisons défilent dans des lieux d'exception, sous les yeux de stars du show-biz, de riches clientes et de journalistes. Luxe réservé à de richissimes happy few dans le monde, travail à la main et sur mesure, la haute couture est une appellation juridiquement protégée, décernée par les autorités françaises en fonction de critères précis.

A la différence des semaines du prêt-à-porter qui se tiennent aussi à New York, Londres et Milan, Paris est la seule capitale de la mode à accueillir ces défilés de haute couture, deux fois par an, en janvier et juillet.
Jean Paul Gaultier haute couture printemps-été 2016, à Paris

Jean Paul Gaultier haute couture printemps-été 2016, à Paris

© MIGUEL MEDINA / AFP
Seules 14 maisons bénéficient de cette appellation. D'autres maisons ont le statut de membres correspondants ou invités.