"Les Adieux à la Reine" illuminent Berlin

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 31/01/2012 à 16H56
Xavier Beauvois (Louis XVI), Diane Kruger (Marie-Antoinette) dans "Les Adieux à la reine" de Benoît Jacquot

Xavier Beauvois (Louis XVI), Diane Kruger (Marie-Antoinette) dans "Les Adieux à la reine" de Benoît Jacquot

© Ad Vitam

Le crépuscule de la monarchie française dans un Versailles solaire et vénéneux, filmé par un Benoit Jacquot virtuose dans "Les Adieux à la Reine", a illuminé jeudi l'ouverture de la 62è Berlinale dédiée aux basculements de l'histoire.

Pour le directeur du Festival international du film de Berlin, Dieter Kosslick, le film de Jacquot entrait en résonance avec les révoltes populaires d'aujourd'hui comme le Printemps arabe ou le mouvement "Occupy" contre les excès du capitalisme. "Cela fait maintenant un an qu'Hosni Mourabak a été écarté du pouvoir (en Egypte) et je pense que ses dernières 48 heures et celles qu'ont vécu les autres despotes ne devaient pas être différentes de celles de Marie-Antoinette", a-t-il expliqué à la presse.

https://videos.francetv.fr/video/NI_126849@Culture

L'actrice allemande et francophone Diane Kruger prête ses traits à Marie-Antoinette, le film racontant les trois derniers jours de la monarchie en juillet 1789, vus par une dame de compagnie de la reine, Léa Seydoux, aperçue l'an passé dans le "Midnight in Paris" de Woody Allen. Cette co-production franco-espagnole tournée à Versailles est l'un des 18 films en compétition pour remporter l'Ours d'or, récompense suprême de la Berlinale, un festival qui récompense souvent des films aux accents politiques ou historiques.

L'année dernière, le festival de Berlin avait couronné le cinéaste iranien Asghar Farhadi et "Une séparation" qui avait remporté l'Ours d'or, ainsi que les prix d'interprétation pour ses acteurs masculins et féminins.

Un Ours d'honneur pour Meryl Streep

L'actrice américaine Meryl Streep se verra décerner un Ours d'honneur pour l'ensemble de sa carrière et son dernier film, un "biopic" de Margaret Thatcher, "La Dame de fer", sera également projeté, hors compétition.    Côté sélection officielle, Angelina Jolie présentera sa première oeuvre en tant que réalisatrice, "Au pays du sang et du miel", un drame sur la guerre en Bosnie.

De nombreux documentaires sur le printemps arabe ou la catastrophe de Fukushima sont annoncés dans les sections parallèles, ce qui n'empêchera pas le festival de flirter avec la légèreté: l'ex-vampire de "Twilight" Robert Pattinson sera aussi sur le tapis rouge pour "Bel ami", adapté de Maupassant, avec Uma Thurman, Kristin Scott Thomas et Christina Ricci.

Meryl Streep dans la peau de "la Dame de fer"

Meryl Streep dans la peau de "la Dame de fer"

© Alex Bailey/Pathe Produc/AP/SIPA

Les films en compétition 

    "Barbara", Christian Petzold, Allemagne,
    "Bel Ami", Declan Donnellan et Nick Ormerod, avec Robert Pattinson, Uma  Thurman, Kristin Scott Thomas et Christina Ricci, Grande-Bretagne (hors  compétition),
    "Cesare deve morire" des frères Paolo et Vittorio Taviani, Italie,
    "Captive", Brillante Mendoza, avec Isabelle Huppert,  France/Philippines/Allemagne/Grande-Bretagne,
    "Dictado", Antonio Chavarrias, Espagne,
    "A moi seule", Frédéric Videau, France,
    "Extremely Loud and Incredibly Close", Stephen Daldry, avec Tom Hanks et  Sandra Bullock, Etats-Unis (hors compétition),
    "Les adieux à la reine", Benoît Jacquot, avec Diane Kruger et Léa Seydoux,  France/Espagne (film d'ouverture),

Virginie Ledoyen dans "Les Adieux à la reine" de Benoît Jacquot

Virginie Ledoyen dans "Les Adieux à la reine" de Benoît Jacquot

© Ad Vitam

    "Jin Ling Shi San Chai" (Les fleurs de la guerre), Zhang Yimou, Christian  Bale, Chine (hors compétition),
    "Flying swords of Dragon Gate", Hark Tsui, avec Jet Li, Hong-Kong/Chine  (hors compétition),
    "Was bleibt" (Ce qui reste), Hans-Christian Schmid, Allemagne,
    "Jayne Mansfield's Car", Billy Bob Thornton, avec Robert Duvall, John Hurt  et Kevin Bacon, Russie/Etats-Unis,
    "Csak a szel" (Juste le vent), Bence Fliegauf, Hongrie/Allemagne/France,
    "Gnade" (Grâce), Matthias Glasner, Allemagne/Norvège,
    "Meteora", Spiros Stathoulopoulos, Grèce/Allemagne,
    "Kebun binatang" (Cartes postales du zoo), Edwin,  Indonésie/Allemagne/Hong-Kong/Chine,
    "En Kongelig Affaere" (Une affaire royale), Nikolaj Arcel,  Danemark/République-tchèque/Allemagne-Suède,
    "Shadow Dancer", James March, avec Clive Owen, Grande-Bretagne/Irlande  (hors compétition),
    "L'enfant d'en haut", Ursula Meier, Suisse/France,
    "Tabu", Miguel Gomes, Portugal/Allemagne/Brésil/France,
    "Aujourd'hui", Alain Gomis, France/Sénégal,
    "Rebelle", Kim Nguyen, Canada,
    "Bai lu yuan", Wang Quan'an, Chine.
   
 Projections spéciales :

    "Haywire", Steven Soderbergh, avec Michael Fassbender, Ewan McGregor,  Antonio Banderas, Etats-Unis
    "The Iron lady" ("La dame de fer"), Phyllida Lloyd, avec Meryl Streep qui  doit recevoir un Ours d'or d'honneur, Grande-Bretagne.