Design au Château de Fontainebleau : meubles d'hier et d'aujourd'hui

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 07/09/2009 à 10H16
Design au Château de Fontainebleau : meubles d'hier et d'aujourd'hui

Design au Château de Fontainebleau : meubles d'hier et d'aujourd'hui

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_95663@Culture

"Design à  la Cour" est une exposition de mobiliers contemporains et royaux proposée au Château de Fontainebleau du 6 septembre au 30 novembre 2009.

Le Château de Fontainebleau est classé au Patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1981. Il a abrité les souverains français de François 1er, qui en fît son lieu de résidence favori, à Napoléon III. Des textes du Moyen-âge attestent de la présence d'un château à Fontainebleau dès 1137. Dans sa version féodale, le site accueilli la naissance de Philippe le Bel  en 1268, et Charles Vy fit construire sa bibliothèque. Le Château va tomber en désuétude durant la Guerre de Cent ans, du fait de l'exil de la Cour du Roi sur les bords de la Loire. Charles VII y reviendra après la libération de l'Ile de France. Mais c'est François 1er qui va véritablement donner toute sa dimension à ce lieu royal en y faisant construire, sur les ruines du précédent édifice dont il ne conserve que le Donjon et une partie de la Courtine,  un modèle de l'architecture Renaissance. Plusieurs architectes vont se succéder sur ce chantier dont le Roi souhaitait faire le haut-lieu de l'art renaissance, en y entreposant de nombreuses collections. Henri II, fils de François 1er, y fera rajouter une salle de bal et une chapelle. Le Château a été le théâtre de nombreux mariages royaux et servit à de multiples reprises pour abriter des signatures de traité, comme le traité de paix entre les anglais et les français en 1629 . Le château a également été le théâtre de la signature de la révocation de l'Edit de Nantes en 1698, et c'est également ici, à Fontainebleau, que Napoléon III signa son acte d'abdication le 6 avril 1814.