Philippe Genty, Philippe Descola, Rachid Bouchareb, Philippe Piguet. Musique: Souad Massi et "L'Inconscient". #62

Mis à jour le 09/08/2018 à 14H55, publié le 05/08/2018 à 18H36

La curiosité est à sa place dans la Grande Galerie de l'Évolution du Jardin des Plantes. Celle de Philippe Genty, l'homme de spectacle qui met littéralement en lumière ses animaux fossilisés. Celle de Philippe Descola, l'anthropologue qui de son étude des Jivaros Achuar tire aussi des enseignements sur nos société modernes. Métis, radical, réjouissant!

  • Des mots de minuit:
  • Émission N°62 du 11 avril 2001
  • Réalisation: Pierre Desfons
    Rédaction en chef : Rémy Roche
    Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
    © Desmotsdeminuit/France2

    Avec l’homme de spectacle Philippe Genty
    l'anthropologue Philippe Descola
    le cinéaste  Rachid Bouchareb
  • le critique Philippe Piguet
    Et pour la musique Soaud Massi et L'inconscient
MANIÈRES DE VOIR:
-Philippe Genty s'est d'abord fait remarquer comme un magicien de la marionnette avant de peu à peu croiser toutes les disciplines du spectacle, en y mêlant une petite dose de psychanalyse. "Je suis un bidouilleur, dit-il, un voyageur à l'intérieur de l'inconscient et de mes personnages." Dans l'étrange univers de cette Grande Galerie de l'Evolution, il orchestre un "Concert incroyable", mêlant une féerie de lumières à un chœur de musiciens qui alternent les compositions de Philip Glass et Alexandre Desplats, pour "créer des abîmes, des allers-retours entre l'inerte et le vivant."

Quand on rentre ici, il y a quelque chose de saisissant entre ces spécimens figés, fossilisés qui ont pourtant l'air d'être juste pris dans un mouvement... Donc il y a une sorte de dialogue entre la vie et la mort.

Philippe Genty - Des Mots de Minuit, 11 avril 2001
Philippe Genty

Philippe Genty

© France 2 - Des mots de minuit

- C'est sous la direction de Claude Lévi-Strauss que l'anthropologue Philippe Descola rédige une thèse sur les Jivaros Achuar. Comme un adoubement pour ce grand spécialiste de l'Amazonie équatorienne. De ces observations, il tire aussi des leçons pour nos sociétés dites modernes, alertant sur les risques que fait courir l'Homme sur le "capital nature". La non-dissociation des notions de nature et culture est l'un des grands axes de ses travaux.
Philippe Descola est depuis 2000 titulaire de la chaire d'Anthropologie de la nature au Collège de France.

Dire qu'il y a d'un côté des phénomènes naturels et de l'autre des phénomènes humains est absurde puisque quotidiennement on se trouve face à cette imbrication entre les deux. C'est une imbrication pour le pire maintenant, mais qui fait peu à peu disparaître l'idée qu'il existe deux domaines qui soient complètement séparés.

Philippe Descola - Des Mots de Minuit, 11 avril 2001
Philippe Descola

Philippe Descola

© France 2 - Des mots de minuit

ACTUALIÉS CULTURELLES:

- Le cinéaste Rachid Bouchareb. Dans "Little Senegal", il souligne le cousinage difficile entre africains et afro-américains.
Rachid Bouchareb

Rachid Bouchareb

© France 2 - Des mots de minuit

- Le critique d'Arts plastiques Philippe Piguet ("L'Œil"), salue la perspicacité et la constance de la galeriste Denise René (1913-2012) qui a révélé et toujours soutenu le courant de l'abstraction géométrique auquel le Centre Pompidou consacre une exposition.

MUSIQUE:
- Soaud Massi. Elle interprète 2 titres de son tout premier album "Raoui".
Souad Massi

Souad Massi

© France 2 - Des mots de minuit

- Les rappeurs de L'inconscient lancent On veut du bon.
L'inconscient

L'inconscient

© France 2 - Des mots de minuit


 nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr
 La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles