Mahmoud Darwich, Danielle Huegues, Rudy Ricciotti, Nacer Khemir. Frédéric Monino; le groupe Dam pour la musique. #255

Mis à jour le 20/05/2018 à 21H10, publié le 20/05/2018 à 18H00

Poète et Palestinien, Palestinien et poète, jamais l'un sans l'autre... Quand il s'agit de porter attention au pauvre, à l'exclu, au "damné du périphérique ... Quand il est question de penser la vie en dehors du Texte ... Quand l'architecture est aussi une question de mots ... Quand le rap est palestinien et que Monino fait son jazz... Métis, radical, réjouissant, c'est Des mots de minuit!

Des mots de minuit:

Émission N°255 du 6 décembre 2006

Réalisation: Pierre Desfons
Rédaction en chef : Rémy Roche
Journalistes: Lorenzo Ciavarini Azzi et Nathalie Mantovani
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
© Desmotsdeminuit/France2

Avec
Le poète palestinien  Mahmoud Darwich
Danielle Hueges de l'association d'aide aux exclus "Cœur des haltes" 
L'architecte Rudy Ricciotti 
Le cinéaste tunisien Yasser Khemir ... 

Le trio de l'accordéoniste Frédéric Monino et  le groupe de rap Dam pour la musique ... 

 
  • CONVERSATION :

Je ne suis pas uniquement poète. L'humain est composé de plusieurs personnalités, celle de la vie quotidienne, celle de la création. C'est la manière de les exprimer qui fait leur différence. Puisque je suis poète, je me dois d'être fidèle à un esthétisme poétique quels que soient les soucis de la vie. Ce qui n'empêche pas d'être également fidèle au rôle que nous avons à tenir dans la société. En tant que palestinien, ma poésie reflète la vie palestinienne. Je ne vois aucune contradiction à être à la fois concerné par la poésie et par la cause de mon peuple. 

Mahmoud Darwich. Des mots de minuit,2006.
Mahmoud DARWICH DMDM © France 2 / Des Mots de Minuit
Mahmoud Darwich (1941-2008) parle de deux de ses recueils de poésie: "Ne t'excuse pas" et "Entretiens sur la poésie" (Actes Sud). Il évoque ses sources d'inspiration et sa terre: la Palestine.

J'ai encore beaucoup de séquelles qui réapparaissent devant les blessures que je peux rencontrer chaque jour. Je pense que je m'en suis sortie, j'espère que je m'en suis sortie mais je vis au jour le jour... Les truands m'ont appris une chose qui manque aujourd'hui, en particulier chez les jeunes, c'est le respect de la parole donnée. Dans l'approche de l'autre, je pense que c'est dans cette parole que se crée le lien. 

Danielle Hueges. Des mots de minuit, 2006.
Danielle Hueges DMDM

© France 2 / Des Mots de Minuit
Danielle Hueges est, en 2006, secrétaire générale de l'association "Coeur des Haltes" qui aide les "exclus" et "les pauvres". elle évoque son enfance, sa fréquentation de truands, son séjour de 14 ans en prison, sa découverte du combat associatif grâce à Mona Chasserio et Xavier Emmanuelli ("Les deux parties de mon cœur"). Aujourd'hui, dans un quartier pauvre de Dakar, avec Mona Chasserio, elle œuvre à "La maison rose", un foyer qui recueille les jeunes filles et femmes en détresse. 
Daniele Hueges objet DMDM © France 2 / Des Mots de Minuit
"L'objet qui la prolonge..." Un miroir parce qu'"en réalité l'autre, c'est moi!"

C'est maintenant établi qu'on ne peut penser l'islam sans le Coran qui est au cœur du dispositif. Mais il y a une réponse populaire au texte divin. Les "mille et une nuits" traduit une envie de vivre" chez les gens de manière moins encadré. Le Coran n'a par exemple jamais empêché de boire. La poésie arabe est l'une des plus grandes poésies du vin. Donc cette idée que la vie des Musulmans est à l'intérieur du Coran est une aberration. Comme si la vie des chrétiens n'était qu'à l'intérieur de la Bible.  

Nacer Khemir. Des mots de minuit, 2006.
Nacer KHEMIR DMDM
Nacer Khemir est un réalisateur, écrivain, calligraphe et conteur tunisien. Il a notamment lu pendant plusieurs mois "Les Mille et Une Nuits" au théâtre de Chaillot. Il défend la culture méditerranéenne, notamment dans ce qu'elle dit de l'hospitalité et de l'accueil de l'autre. Il signe un film "Bab'Aziz : le prince qui contemplait son âme".
Nacer KHEMIR objet DMDM © France 2 / Des Mots de Minuit
"L'objet qui le prolonge..."  Une calligraphie, une phrase tirée d'un poème soufi  qui dit: "Tout est voué à l'effacement"

Je n'aspire pas à la sagesse. Je n'ai pas de désir de religiosité, étant suffisamment culpabilisé comme ça par cette métaphysique méditerranéenne qui nous obsède. Ce désir de spiritualité, je l'ai juste pour les quelques secondes qui précèdent le sommeil définitif. Le désir d'architecture parle de ça, de cet instinct de survivance, de cette vision un peu paranoïde d'un quotidien qui devient obsédant dans sa laideur, dans sa médiocrité, dans son déficit de matière... de matière poétique. Ce projet ("Le pavillon noir") essaye de secouer le réel et de lui faire dire: "Toc, toc, y-a-t'il encore quelqu'un ici?"... Mahmoud Darwich disait tout à l'heure qu'être palestinien n'était pas un métier... Être architecte en est un mais écrire l'architecture n'en est pas un. 

Ruddy Ricciotti. Des mots de minuit, 2006.
Rudy Ricciotti DMDM © France 2 / Des Mots de Minuit
Rudy Ricciotti est architecte. En 2006, il vient de concevoir le "Pavillon Noir" à Aix-en-Provence, nouveau lieu de danse pour le Ballet d'Angelin Preljocaj. Il dit son admiration pour les poètes (Julien Blaine par exemple) et les créateurs. 
Rudy Ricciotti objet DMDM © France 2 / Des Mots de Minuit
"L'objet qui le prolonge ..."  Un caillou ramassé dans le terrain devant son bureau. "Une forme qui a beaucoup de densité, de physicalité, de matière. C'est aussi un matériau qui a peut être un destin inconnu, comme les météores, la figure même de l'abstraction, du lyrique. Bref beaucoup de métaphysique ... Le caillou est aussi une critique de la contemporanéité : degré zéro du design, anti minimalisme (je l'excécre!). Il me fait aussi penser ... à l'impossibilité de trouver le pourquoi de l'existence."

MUSIQUE:

- Le bassiste de jazz Fédéric Monino en trio avec Lionel Suarez à l'accordéon et François Laiseau à la batterie. Extrait de l'album "Around Jaco"

- Le groupe palestinien de rap Dam ("sang" en arabe et en hébreu), avec les frères Tamer et Suhell Nafar et leur ami Mahmoud Jreri. 
Groupe Dam Rap palestinien #255 © France 2 Des mots de minuit

► Accès à la vidéothèque... 

 DMDM, L'Émission... 

 nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.f

 La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

 @desmotsdeminuit