Des mots de minuit. Emission #1. Sandrine Bonnaire et Antonio Lobo Antunes : la modestie dans le cinéma et l'écriture

Philippe Lefait
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 14/12/2015 à 12H13, publié le 25/12/2014 à 20H00

https://videos.francetv.fr/video/NI_154055@Culture

Le service public entre le paradoxe et la vertu! Le 8 septembre 1999 était diffusé, à 1 heure 14 du matin (ce sera toujours tardif, rarement à la même heure ou à l'horaire annoncé) sur France 2 le premier n° d'un magazine culturel exigeant: "Des mots de minuit". Une actrice et un écrivain étaient les deux pionniers de ce qui est devenue une longue conversation (plus de 500 numéros).

 Emission #1 du 8 septembre 1999
 De la modestie dans le travail cinématographique et l'oeuvre littéraire. 

Antonio LOBO ANTUNES est écrivain et psychiatre. Le monde des "fous" est son univers. Pas seulement par l'enfance -son père exerçait dans le monde asilaire-, ou par métier... Son oeuvre littéraire cerne au plus près les déréglements et les folies de l'humanité. La colonisation portugaise en Angola, "Le cul de Judas", en fut une. Il écrit à la main, par besoin de contact physique avec la page. 

Sandrine BONNAIRE évoque le  film "Est-Ouest" de Régis WARGNIER, explique cette inquiétude et cette nervosité qui lui viennent avant les tournages et qui l'obligent à beaucoup y penser pour jouer vrai.
Cora Vaucaire dmdm#1
Musique dans dmdm#1 avec CORA VAUCAIRE qui chante "Trois petites notes de musique" ...
Berverly Scott
et BEVERLY JO SCOTT  qui interprète "Chain link fence"...

Dans la deuxième partie de cette émission Pierre DRACHLINE (Le Monde) propose un roman de Clotilde ESCALLE: "Herbert jouit" et André ROLLIN (Le Canard enchaîné) a retenu un premier roman "Beltassar" d'Eric HERVIEUX. Fabienne PASCAUD (Télérama) a vu "Un sujet de roman", une pièce de Sacha GUITRY et "l'Amante anglaise" de Marguerite Duras, avec Suzanne FLON.

accès à la vidéothèque...

La page facebook des mots de minuit, une suite…  Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
@DesMotsDeMinuit