Chloé Jafé, photographe: suggérer l'humanité des femmes de yakuzas

Rémy Roche
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 30/01/2018 à 22H25, publié le 30/01/2018 à 18H00

La jeune photographe lyonnaise a réussi l'impossible défi de pénétrer l'intimité des femmes des yakuzas japonais. Elle remporte le prix de la Bourse du Talent 2017.

Quand Chloé Jafé, arrive au Japon, elle a déjà son idée. Elle le dit elle-même, les gangsters l'ont toujours un peu attirée. Alors les yakuzas… Ne se considèrent-ils pas comme les nouveaux samouraïs?
Comment les approcher? Elle se fait engager comme hôtesse dans un bar pour hommes de Tokyo, service conversation. Elle apprend les codes, fait quelques rencontres intéressantes mais c'est tout à fait par hasard, ailleurs, qu'elle approche un premier yakuza qui lui accorde quelque confiance. Encore du temps, de la patience et du cran (il y a des milieux plus fréquentables), elle s'introduit dans ce monde du crime et perce son univers féminin. C'était le but de son projet: les femmes de yakuzas.
De cette immersion au long cours, Chloé Jafé rapporte des images étonnantes, à l'opposé de tous les clichés. Réussissant son pari: pénétrer l'intimité de ces femmes très particulières. Une série et cette photo, pudique mais incroyable, d'étreinte et d'abandon.
 
"Inochi azukemasu" (le don de sa vie) de Chloé Jafé remporte le prix du jury Reportage de la Bourse du Talent 2017.
> jusqu'au 4 mars 2018, ses photos sont exposées aux côtés de celles des autres lauréats à la Bibliothèque Nationale de France
> un livre: Bourse du talent 2017 (Delpire) 
> portfolio


Chloé Jafé est née en 1984 à Lyon. Diplômée de l'École de Condé, elle poursuit sa formation au studio parisien Pin-up puis au Saint Martins College of Art de Londres tout en conduisant ses projets personnels. Elle habite désormais principalement au Japon.

 toutes les photos parlées


 nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

► @desmotsdeminuit