Rencontre avec la chanteuse Raquel Camarinha et le pianiste Yoan Héreau. Paroles et musiques #15

Mis à jour le 11/02/2019 à 18H15, publié le 09/02/2019 à 18H07

Paroles et musiques. Rarement notre chronique n’aura trouvé un titre plus approprié que pour ce numéro. Rencontre(s) entre deux jeunes artistes, sensibles et ambitieux, rencontre entre la poésie des textes chantés et la musique, rencontre enfin avec votre serviteur autour de leur premier disque, un petit bijou au titre parfait: "Rencontre". Avec comme témoins, Verlaine, Apollinaire et Debussy.

État civil: Raquel est née au Portugal, Yoan, son compagnon et accompagnateur, lui, vient de Nantes. 
Points de rencontre: Quelque part à Paris, pour eux, ville des amoureux et des artistes, sous les ailes protectrices et inspirantes de Debussy, Poulenc, Apollinaire ou Verlaine. 
Terrain de jeu: Des salles à dimension humaine où l'intimité sensible entre le musicien et l'auditeur peut se créer et se développer sans se perdre dans un espace démesuré. 
Instruments: Une voix avec une lumière très personnelle et un sens du phrasé d'une intelligence et d'une précision très exigeantes. Yoan, lui, est, pour ce disque, son pianiste, son chevalier servant, son accompagnateur, et son complice.
Particularité: Raquel aurait aimé être actrice. De ce rêve elle a gardé une grande expressivité scénique. 
Musiques: Les mélodies du XIXe et du début du XXe. Tout un répertoire sensible et subtil qui mérite l'attention tout simplement parce qu'il génère de l'émotion. 
Image corporelle: Yoan et Raquel dégagent une beauté trés apaisante, celle de ceux qui ont la passion curieuse et brûlante de ce qu'ils font. Quand ils écoutent mes questions, leur "body langage" est exactement le même. 
Production
: Ce disque Rencontre (chez Naïve), leur premier, s’ouvre par le Shéhérazade de Ravel, dans sa version pour voix et piano, signée par le compositeur, continue par les Ariettes oubliées, mélodies de Debussy sur des poèmes de Baudelaire, les quatre poèmes hindous, mélodies rarement enregistrées de Maurice Delage, et s’achève avec des mélodies de Francis Poulenc, dont les deux poèmes de Louis Aragon et les Fiançailles pour rire. Ce sont des musiques touchantes, poétiques et lumineuses, mais aussi, parfois, drôles. 
Lieu de la rencontre: Le coin cuisine ensoleillé de leur appartement parisien, le seul espace de la maison que leur chat veut bien leur céder. 

Prochain rendez-vous: Théâtre de l’Athénée à Paris le 11 février prochain.

Raquel Camarinha, Yoan Héreau, au parloir!
 


 Paroles et Musiques: toutes les rencontres

► nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr
► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
► @desmotsdeminuit