La guerre du LA. Musicàlier #20

Mis à jour le 07/11/2018 à 13H52, publié le 05/11/2018 à 11H53
Musicàlier #20

Musicàlier #20

© Des mots de minuit

Au bout de 2000 années à faire de la musique, les hommes voulurent se mettre d’accord sur une loi d’airain qui leur permettrait enfin de pouvoir jouer tous ensemble. En 1939, la très sérieuse Fédération internationale des associations nationales de standardisation décida de manière autoritaire que le LA, le seul, le vrai, vibrerait à 440 htz. Ni plus ni moins. Depuis c'est la guerre!

Dîner en famille.

Vous vous souvenez de ces fameux 2 dessins de Caran d’Ache de 1898, un dîner en famille, sur l’affaire Dreyfus et les déchirements de la France d'alors? Première image, une famille attablée, paisible, partage le rôti du dimanche. Mais sur la deuxième image, bagarre, chaos, tout est sens dessus-dessous. Et juste ce texte comme une explication et presque une excuse: Ils en ont parlé.
Et bien pour les musiciens, il existe un thème de discussion à absolument éviter sous peine de déclencher une rixe comparable à celle que dessina Caran d’Ache: La question de la hauteur du La ou en d'autres termes, le La pour tous.
Lors d'une tablée de musiciens, l'effet (désatreux) est garanti, et aborder cette épineuse question, c'est s'assurer une fin de soirée totalement ruinée, avec des amis-musiciens qui se fâchent et se séparent à jamais.
Je m'explique, ne serait-ce que pour vous prévenir: 
Caran d'Ache

Caran d'Ache

© Caran d'Ache

Les sujets qui fâchent.

Pour les repas réussis, j’imagine que vous avez, mentalement ou par écrit, scotché à la porte du frigo, tous ces fameux thèmes de conservations immédiatement inflammables, ces sujets que vous savez devoir à tout prix éviter, pour que votre belle table ne finisse pas par ressembler à la campagne de Waterloo. Votre liste, si vous êtes prudents et avisés doit peut-être ressembler à ça:
LORS DU REPAS ÉVITER DE PARLER DE:
La peine de mort. L’euthanasie. La GPA. Le conflit israélo-palestinien. Les fonctionnaires, l’héritage de mémé…
Liste bien-sûr non exhaustive. Sur ces sujets et quelques autres, la discussion postprandiale sous votre toit risque fort de ressembler à un combat de boucs, front contre front, sans jamais reculer. Bref, une perte de temps, douloureuse et somme toute inutile. Mais si dans cette liste vous n’avez pas rajouté la question douloureuse et explosive de la hauteur du LA, c’est que vous n’êtes pas musiciens. Tout simplement. Car les musiciens, eux, savent parfaitement que c’est bien là, la question du LA, le sujet à éviter absolument sous peine de combats au dessert. Et peut-être même avant.
Mais si par malchance ou maladresse, vous balancez sur la nappe la conversation sur la hauteur du LA, préparez-vous au pire car vous risquez d’entendre parler ou plutôt crier, les mots de "trahisons au bon goût", "de manipulation de l’histoire" et même, point Godwin, des "nazis utilisant le LA pour dominer le monde". Et je n'exagère qu'à peine. Si les responsabilités des extras terrestres ou des sectes secrètes ne sont pas lâchées dans le flot des invectives des sous-entendus conspirationnistes et des affirmations hasardeuses mais hurlées, estimez-vous heureux. 

Qu’est-ce-que c’est que cette histoire de hauteur du LA ?

Chaque note est une vibration, une ondulation. Plus la vibration est lente plus la note est grave. Ces vibrations se mesurent en hertz (Hz), c’est-à-dire en nombre d’oscillations par seconde. 56 vibrations par secondes, c’est le grave du piano. 440, c'est le LA. 
 

le LA à 440 Hz

le LA à 440 Hz

© dmdm
Pendant des siècles, ce qu’on appelait le LA, cette note de référence qui dit toutes les autres notes de la gamme par rapport à sa hauteur, s’est baladée un peu n’importe comment, selon les cultures, les instruments ou les modes. Parfois, sa fréquence de vibrations était callée sur 438 Hz. Comme vous l’avez désormais compris, plus les oscillations augmentent, plus la note monte dans les aigus. Les différences entre un LA à 438 Hz et un LA à 442, sont difficilement audibles par un humain, mais pourtant, lors d’une interprétation, cela fait toute la différence en donnant une couleur plus vive et clinquante à 444 qu’à 438, mais perdant peut-être aussi quelque chose de l’ordre du charme et du respect historique du texte. Et là commence la bagarre autour du LA.

La grande bagarre du LA

Bach ayant composé ses musiques en se référant à un LA à 438, peut-on les jouer avec un LA à 440 sans trahir le génie allemand de Leipzig, sans dénaturer la couleur de sa musique? À l’autre bout du spectre, on sait que les chansons de Prince ainsi que le fameux Imagine de John Lennon, sont enregistrées avec un LA très bas (432), et que, de ce LA là, elles tireraient leur magie sonore si particulière. Bref, admettez-le, l’affaire est compliquée. 
Étonnants paradoxes, disputes insolubles d’esthètes, tout un territoire miné dont l’établissement d’une carte d’orientation, si je voulais la dessiner, m’emmènerait beaucoup trop loin de notre problème d’aujourd’hui. Revenons donc à nos hertz et à cette tumultueuse histoire.
Après s’être baladé, la hauteur du LA a fini un peu par se fixer. Faut comprendre. Pour jouer ensemble, il faut être accordé sur la même note référence. Au XIXème siècle, sous l’autorité du grand Verdi, le "capo di capo" des musiciens de l’époque, le LA a été arrêté à 432 Hz. Et les orchestres et facteurs d’instruments s’y sont pliés comme un seul homme. L'ordre, enfin, criaient certains, persuadués qu'on ne reviendrait plus sur cette question. 

Et là, ça se complique. 

Mais, et c’est là que ça se complique, certaines autorités administratives ont au milieu du XXe siècle, exigé, pour que cesse une fois pour toute la pagaille, qu'il soit établi un LA unique pour tout le monde et à jamais, et ce quelle que soit l'oeuvre jouée. Et vous ne devinerez jamais qui a exigé cette uniformisation autoritaire auprès de la très sérieuse Fédération internationale des associations nationales de standardisation?

Des nazis aux extraterrestres

Les nazis en 1939 !
Puisque je vous disais que ça prêtait à bagarre et confusion. Rappel: Les nazis avaient trouvé qu'il fallait de l'ordre en tout. Une obsession maladive. La musique n'échappa pas à cette ambition macabre. Ils exigèrent donc que le LA se fixe pour tous à la même hauteur. C'était un ordre ! Et donc on leur obéit. Mais aujourd'hui, pour certains musiciens un tantinet conspirationnistes,  il y en a, le fait est d'importance; Il ne pouvait pas être innocent. Il y avait anguille sous-roche. Et ces même conspirationistes-musiciens ont fini par se convaincre de ça: 
Le LA à 440 (tenez vous bien) permettrait de mieux manipuler les cerveaux des auditeurs, comme une vibration /arme secrète !
Encore plus fort que le Da Vinci Code, d’autres musiciens, pas moins sérieux, expliquent doctement que le fameux 440 est la vibration de l’ADN (je vous entends rire). Oui on va jusque-là et même plus loin. Quand on parle de la hauteur du LA, ne vous étonnez pas si un musicien s'énerve tout à coup pour vous démontrer avec un air mystérieux que, comme par hasard, 440 est la somme des 17 premiers nombres premiers. C'est là que la numérologie la plus fumeuse se retrouve face au conspirationnisme le plus délirant. Rajouter à ça, l'éternel combat des deux grandes familles de la musique classique, les classiques et les baroques opposées frontalement depuis toujours sur cette question épineuse. Pour faire simple, aux oreilles d'un baroque, jouer de la musique ancienne avec un LA à 440, équivaudrait à copier un tableau de Véronèse avec une bombe de peinture acrylique. Et pour un classique, jouer Mozart avec un diapason à 434, serait comme ralentir un disque et éteindre la lumière qui l'éclaire. La fin des hostilités autour de cette question n'est pas prévue pour demain. Quant à un armistice, autant ne pas y songer. 

Vous m'avez compris? Si c'est non, rassurez-vous, eux non plus. Si c'est oui, c'est que finalement nous ne sommes pas si mal accordés que cela. 
Donc, à part cette question de la hauteur du LA, vous pourrez aborder tout les sujets avec vos invités musiciens, maintenant que vous voilà prévenus.

 La collection Musicàlier 

► Accès à la discothèque
 desmotsdeminuit@francetv.fr
 page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.