Vidéo. Fréquenter l'"Envoyée spéciale" de Jean Echenoz entre Pyongyang, Paris ou la Creuse: suisse et musical!

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/07/2016 à 10H17, publié le 12/07/2016 à 08H11

https://videos.francetv.fr/video/NI_602917@Culture

Les romans de Jean Echenoz ont des vertus de montre suisse. La réputation les précède et la mécanique est imparable qui fait se jouer des continents et des êtres (Constance enlevée la circonstance par trois ravisseurs trop polis pour ...) Imparable mais toujours inattendue parce que notre héroïne sait ruiner les criminelles intentions dans une littérature d'une précision paradoxalement disruptive

D'ailleurs la disparition de Constance n'ennuie même pas peu Lou Tausk, le pseudo-nommé qui s'attache vite ailleurs à l'assistante de son avocat et ainsi de suite jusqu'à qu'à ce qu'Echenoz s'en suive. Ce qui n'est pas rien et qui mène de La Corée au triple fond de la Creuse dans une intrigue sophistiquée comme il se doit qu'il est inutile de résumer.  Les espions sont à point et en prime. Mais c'est ici, comme à l'accoutumé, la musique qui compte.. Au passage, coups d'oeil et de pattes bien maîtrisés au contemporain, qu'il soit monde ou humain...  
Envoyée spéciale de Jean Echenoz

Le soir, avant le banquet, le leader suprême en personne est apparu au son de la chanson Du même pas, écrite en son honneur par le compositeur Ri Jong-o, et provoquant instantanément une profonde courbette unanime. Massif et bedonnant, grosse tête poupine ovale homothétique à un gros buste ovale - oeuf de cane sur oeuf d'autruche sans aucun cou pour faire le joint -, il avançait d'un pas buté, emprunté, compensant sa petite taille par d'épaisses talonnettes sur lesquelles il marchait en balançant les bras loin du corps [...]

Il a longuement salué Constance à l'aide de son sourire n°1 [...] Après quoi, revenant vers elle et lui adressant quelques mots ponctués du n°1 élargi, comme s'il la draguait l'air de rien, son épouse a jeté à la jeune femme un bref coup d'oeil où se déchiffraient divers destins possibles, du camp de travail à régime sévère au déchiquetage à la mitrailleuse lourde.

Extrait d'Envoyée spéciale de Jean Echenoz



La page facebook de Des Mots de Minuit. 

Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit