VIDEO. "Dix-sept ans" de Colombe Schneck: L'après Simone Veil

Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 27/06/2016 à 00H52, publié le 20/04/2015 à 11H03

https://videos.francetv.fr/video/NI_159841@Culture

Alors que la loi Simone Veil dépénalisant l'IVG fête ses quarante ans, la journaliste et romancière Colombe Schneck raconte son avortement dans "Dix-sept ans". Un livre aussi bref qu'essentiel.

En 1964 la romancière Annie Ernaux subit un avortement interdit par la loi. Un épisode qu'elle racontera dans les années 2000 dans un livre coup de poing intitulé "L'évènement" (Gallimard). Vingt après, Colombe Schneck, bien que sous pilule, tombe enceinte pour un banal oubli et choisit aussi d'avoir recours à l'IVG. Entre temps Simone Veil s'est battue pour la cause des femmes mais le regard posé sur celles qui avortent a-t-il vraiment changé? "Rien n'est gagné" rappelle Annie Ernaux estimant que "les filles ne se mobilisent pas assez". Colombe Schneck qui a lu et entendu l'injonction de l'auteur des "Années", glisse ses pas dans ceux de sa sœur d'écriture.
"L'avortement n'est pas un beau sujet- affirme l'auteur de "La réparation"- C'est une guerre que l'on traverse, entre la vie et la mort, l'humiliation, l'opprobre et le regret". Raison de plus pour s'en saisir à bras le corps. C'est une histoire presque banale. Celle d'une jeune fille née dans les beaux quartiers qui découvre le plaisir dans les bras de son amant. C'est le printemps 1984. Elle a dix sept ans et passe dans quelques mois son bac. Ses parents sont médecins, de gauche, ouverts et tolérants. Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. "Je porte un tee-shirt Agnés b. à rayures bleu clair et crème, je couche avec un garçon. Je prends la pilule. Tout est facile." L'annonce du verdict par un médecin ami de la famille et un monde vacille. Fin de l'enfance. Bienvenue dans la vraie vie: "Et me voilà, enceinte, comme tant d'autres filles, comme Annie Ernaux, fille d'un petit commerçant d'Yvetot, en 1964, comme l'adolescente de Bobigny jugée en 1972. Je suis rattrapée par ma condition de fille, je ne suis plus celle qui s'échappe en écrivant la biographie de Napoléon, en lisant cinq fois de suite, l'été de mes onze ans, l'autobiographie de Lauren Bacall. Je suis une fille normale." La suite se passera sans heurts ou presque. Rien de comparable à la violence physique et morale endurée par l'auteur de "L'évènement". Et pourtant, par delà le chemin parcouru subsiste un même sentiment qui a partie liée  avec la honte. Une immense solitude aussi.
17 ans couverture
Pour Annie Ernaux, l'avortement est "une expérience humaine totale de la vie et de la mort, du temps, de la morale, et de l'interdit". Quinze ans après Colombe Schneck témoigne elle aussi à sa manière, faussement légère. Deux livres essentiels qui mettent à mal la notion même d'"avortement de confort" invoquée par certains et engagent à se remémorer les mots de Simone Veil. L'avortement est un drame et restera toujours un drame. A l'heure où les législations sur l'interruption volontaire de grossesse sont remises en causes et où l'on continue de parler de "banalisation de l'avortement", un combat toujours d'actualité.
 
Dix-sept ans - Colombe Schneck - 96 pages - Grasset
 
Les lectures d'Alexandra
La critique Littéraire desmotsdeminuit.fr

La page facebook de Des Mots de Minuit. Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit