Jacques Lassalle (1936-2018): "Pendant des années, je me suis protégé derrière une pipe ..."

Philippe Lefait
Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 04/01/2018 à 11H36, publié le 04/01/2018 à 11H04

"Une qualité de vitalité, un rayonnement" : Ce que dit le metteur en scène des stars qu'il fait jouer! Dans cette émission, on lui appliquera l'appréciation. Il a l'oeil qui frise, la passion des mots et du cinoche qui affleure, la vigilance qui jamais ne fait défaut. Il porte l'immense question du sens du théâtre : toujours "une fuite hors de soi et une interrogation infinie des limites" ...

"Des mots de minuit". Extrait de l'émission du 15 juin 2011.
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait
©Desmotsdeminuit/France2
 
Au côtés de Jacques Lassalle, la contorsionniste canadienne Angela Laurier, le boxeur et ancien champion du monde Jean Marc Mormeck et la professeure à l'insitut national des langues orientales Leili Anvar ...
Mémoire DMDM Jacques Lassalle 1 © PhL

Ces objets qui disent la personne : une pipe "qui protège longtemps" avant que le poumon renacle, un lecteur de cd (nous sommes en 2011, quand-même!) pour écouter loin, Schubert, Beethoven ou Mozart, ou du jazz quand il s'agit d'aller partout de la Pologne à l'Argentine en passant par Pékin. Aller partout pour mettre en scène, même si on ne possède pas la langue, parce qu'une unité finit toujours par arriver.  
On le connaissait surtout comme metteur en scène. Il aimait aussi le cinéma mais fut d'abord un grand amoureux des mots au point de placer "l'écriture au centre de ma vie". Publié chez P.O.L, "Ici moins qu’ailleurs"  termine une trilogie que l'écrivain qu'il fut consacrait à sa vie et à la scène. Certes, dit-il dans ce "mot à mot", "le commerce des grandes œuvres rend très audacieux l'acte d'oser écrire", mais son besoin de transmettre noir sur blanc a été plus fort. Une façon pour lui d'apprendre à sourire et de mettre à distance, un lieu "d'apprentissage d'une sérénité, d'une fraternité et d'un partage ... "    
Avec Jacques Lassalle disparaît une vision du théâtre. Son parcours l'a conduit de "la banlieue rouge" (Studio-Théâtre de Vitry) au TNS puis à la Comédie Française d'où il sera éjecté par un caprice ministériel et estival de Jacques Toubon en 1993 avant d'aller mettre en scène son savoir-faire partout dans le monde ...

Il y a trop de comédiens qui entrent en scène aujourd'hui sans savoir pourquoi ils le font!

Jacques Lassalle. DMDM, 2011.
Isabelle Huppert interprète, le 10 juillet 2000 dans la Cour d'honneur du Palais des Papes à Avignon, le rôle titre dans la pièce Médée, d'Euripide, mise en scène par Jacques Lassalle.

Nous mettons en scène non pas ce que nous savons, mais ce qu’obscurément nous cherchons. Nous mettons en scène ce qui d’une œuvre nous reste secret, même si nous l’avons lue souvent, même si nous en avons vu beaucoup de représentations. Ses mystères nous appellent, nous hantent, et pourtant, si nous parvenons à les percer à jour, nous découvrons que nous en détenions déjà la clef mais que nous ne savions pas que nous la détenions. Ainsi de nos vies. 

Ici moins qu’ailleurs, éd. P.O.L.


► La mémoire desmotsdeminuit

► nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

► @desmotsdeminuit