Une bergère contre vents et marées, épisode #32: La bande des "Folies Bergères"

Mis à jour le 03/11/2017 à 12H33, publié le 03/11/2017 à 12H30
"Dita Von Teese versus Jean-François Millet"

"Dita Von Teese versus Jean-François Millet"

Quand on pense aux codes visuels du terroir normand, doit-on nécessairement s’inspirer d’un austère tableau de Jean-François Millet? Ou les" Folies Bergère" peuvent-elle souffler une influence plus décomplexée?

Avec une dizaine d’éleveuses et créatrices textiles, nous sommes en train de créer une marque destinée à valoriser la laine des moutons normands. Nous avons ici plusieurs races historiques, et la toison étant l’équipement de protection naturel du mouton, chaque race arbore des mèches légèrement différentes, selon le besoin de l’animal. Certains ont besoin de se protéger du froid sec, d’autres de l’humidité, du vent salé, ou encore de la chaleur (ce dernier critère entre peut-être moins en jeu en Normandie…)
L’objectif de ce projet est d’utiliser toutes les toisons que l’on peut collecter, afin non seulement de valoriser les trois races, mais aussi de mettre en lumière les spécificités de chacune grâce à des références créatives inspirées de son terroir d’origine.
Pour faire du rembourrage, il faut ainsi des toisons dotées d’un potentiel "gonflant" afin de créer du volume, alors que pour faire du fil à tricoter, on recherche la longueur, la finesse et la solidité des brins. Quant au feutre, il nécessite des fibres aux écailles hirsutes qui s’agrippent les unes aux autres, du genre qui n’ont jamais vu un flacon d’après-shampoing.
Ces contraintes, loin de brider notre inventivité, la décuplent plutôt. D’autant que nous ne sommes pas avares en temps passé, en expérimentations pour élaborer des processus pérennes, et des concepts qu’il faut pousser jusqu’au prototype avant de les ranger dans la catégorie "idée géniale" ou FBI (Fausse Bonne Idée).
Bergère 32 1 © Stéphanie Maubé
Intitulée  "Laines à l’Ouest", la marque se concrétise par une gamme ameublement, une gamme bébé, et une gamme… un peu plus à l’Ouest. Cette dernière orientation s’impose à chaque brainstorming créatif malgré nos tentatives pour bosser sérieusement. On commence par styliser des bonnets à pompons et des plaids élégants… et puis l’une d’entre nous dérape immanquablement avec un string au crochet ou une cagoule SM.
Les techniques du tricot et du crochet ayant pour seule limite la longueur de la pelote, il n’y aucune raison d’autocensurer son imagination – ce que semble également penser le reste du monde si l’on en croit les réalisations suivantes…
Bergère 32 2
Sans compter sur le manifeste arc-en-ciel que représentent le Yarn bombing  (rhabiller le mobilier urbain) et le Knit Graffiti (graffiti au tricot).
Bergère 32 3
Dans nos campagnes, le mobilier urbain est rare et éparpillé… Si rhabiller un tracteur au point mousse multicolore peut nourrir une animation estivale éphémère, il faudra trouver autre chose pour exprimer la magie protéiforme du fil de laine en toutes saisons.
C’est alors que nous nous sommes souvenues qu’en Normandie, les premiers bains de mer se prenaient avec des maillots de bain en laine, et qu’en épurant un peu ce vêtement, on aboutissait à des caches-tétons! Exactement le genre de petit accessoire dont on s’est persuadées de l’incontournable utilité chez la normande pendant les 10 mois de saison fraîche.
Si le cache-tétons n’a pas pour franche vocation de réchauffer le poitrail de celle qui le porte, son offre d’élévation thermique est exponentielle: une seule paire de caches-tétons peut, en réaction indirecte, réchauffer des dizaines de cœurs et de corps. De là à évoquer des économies d’énergie pour se chauffer, la labellisation "écologique et durable" de l’accessoire n’est pas loin.
Son utilisation régulière et tournicotante permet, en outre, une amélioration des performances pectorales, abdominales et cardio-vasculaire de son utilisatrice, dans le cadre d’une saine incitation au sport et au rapprochement social en zone rurale.
Bergère 32 4
Définitivement convaincues de la nécessité d’une gamme de caches-tétons en laine locale, les brebis avranchines les plus coquines ont concentré leurs efforts pour produire un fil aphrodisiaque, et nos tricoteuses ont bondi sur leurs aiguilles pour élaborer la version champêtre d’un accessoire qui semble une source d’inspiration avérée…
Bergère 32 5
  "Une bergère contre vents et marées": tous les épisodes

► desmotsdeminuit@francetv.fr

 
page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

► @desmotsdeminuit