Feuilleton photographique. Olivier P: 10 grammes de plastique pour un boucan pas possible…

Par @desmotsdeminuit
Mis à jour le 14/06/2018 à 06H51, publié le 11/06/2018 à 12H00
Olivier P. illustration © Hervé Bacquer

"De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J'ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J'ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec l'image de cette trace, j'ai préservé la mémoire de l’oubli." H. B

Olivier P. triptyque © Hervé Bacquer

J’ai reçu ce médiator de mon père il y a plus de 20 ans…
Nous sommes en Haute-Savoie, ma région d’origine et celle d’ou viennent mes parents. À 14 ou 15 ans, mon père me donne sa guitare classique ainsi que ce médiator. Il les avait achetés en Espagne à l’occasion de vacances passées là-bas dans sa jeunesse.
Il m’a appris les rudiments des accords de base, de quoi retrouver la mélodie d’une chanson “à l’oreille“ et ensuite mes parents mon offert ma première guitare électrique…
Ils ont été extrêmement patients, surtout mon père, car je passais des heures à faire un boucan pas possible dans ma chambre!
Je ne joue pas avec ce médiator, mais je l’ai toujours gardé car il représente, quelque part, le début d’une passion qui me porte encore aujou
rd’hui…

Olivier P. – Paris 75012 – avril 2018
Olivier P. objet © Hervé Bacquer
Olivier P. autographe

© "Le Laboratoire de Lumière" - 2018

 Mémoire d'objets, la collection


 nous écrire, s'abonner à la newsletter desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

 

► @desmotsdeminuit