Feuilleton photographique. Emmanuelle G: scout toujours… avec un vrai faux diplôme de guide de haute montagne

Mis à jour le 09/01/2018 à 08H57, publié le 08/01/2018 à 12H00
Emmanuelle G. illustration © Hervé Bacquer

"De New-York à Paris, en passant par bien d’autres lieux. J'ai découvert des gens, et des objets magiques qui, dans de minuscules éraflures, conservent les marques du temps. J'ai réalisé les portraits de ceux qui protègent ces empreintes de la disparition. Avec l'image de cette trace, j'ai préservé la mémoire de l’oubli." H. B

Emmanuelle G. triptyque © Hervé Bacquer

Comme un document officiel soigneusement rangé avec mes papiers d’identité, je retrouve ce diplôme de guide de haute montagne obtenu à l’âge de sept ans.
C’est ma marraine qui me l’avait délivré après que j’ai réussi à me repérer dans un coin de forêt au cœur des Pyrénées, lors d’une semaine de vacances nomades à bord du van aménagé par ses soins et ceux de son mari.
Tout autant que l’odeur des sapins, le chant incessant des torrents et le bêlement des chèvres, je conserve ce cadeau comme le signe que je pourrai toujours trouver mon chemin.

Emmanuelle G . - Bordeaux, mars 2016
Emmanuelle G. objet © Hervé Bacquer
Emmanuelle G. autographe

 

© "Le Laboratoire de Lumière" - 2017

 Mémoire d'objets, la collection


 nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr

► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

► @desmotsdeminuit