"Teranga", nouvel album du guitariste Hervé Samb: Retour vers la musique de la joie

Mis à jour le 18/02/2018 à 01H16, publié le 17/02/2018 à 17H50
Le guitariste Hervé Samb

Le guitariste Hervé Samb

© Aisha Dème

Le guitariste Hervé Samb revient à la maison. Après s'être frotté aux stars de la scène internationale (Marcus Miller, Lisa Simone, Pat Metheny...), ce guitariste né à Dakar a décidé d'enregistrer 12 thèmes aux couleurs de sa terre natale, un vrai et vivifiant retour aux sources. Il était en concert cette semaine à Paris.

Si dans la file d'attente des spectateurs qui patientent dans le froid devant le Studio de l'Ermitage à Paris on parle  français, on y rit haut et fort, plutôt en wolof, en peul, en malinké ou en mandé. Musique de fêtes aux oreilles. Les Sénégalais de la diaspora parisienne sont là pour voir et entendre le retour de l'enfant prodigue parmi les siens. Après avoir parcouru les terres de jazz où il s’est fait un nom, aprés avoir vécu aux États-Unis et tourné autour du monde, Hervé Samb nous offre avec "Teranga" un splendide retour aux sources, sur les territoires de son enfance : Dakar, sa musique, sa lumière, ses racines. De guitariste prodige, il est donc devenu un guitariste prodigue. Bienvenu chez lui! 
"Teranga" signifie hospitalité, ou partage, c’est selon, mais que l’on parle wolof ou pas, on comprend dès les premières notes de son concert que c’est bien de partage et de joie qu’il s’agit. Le public est preneur. 
Hervé Samb éprouve un fantastique plaisir à jouer cette musique. Cela s’entend (longs solos gorgés de jeunesse, fureur des rythmes, échanges tendres avec ses musiciens), cela se voit (cette manière dansante et légère d’occuper l’intégralité de la scène et de la salle) et cela est contagieux. Les corps des spectateurs qui se retiennent difficilement de danser, les mains qui frappent avec justesse les rythmes, aussi complexes soient-ils, les bras tendus, des voix qui interpellent l’artiste dans des dialectes sonores et partout dans la salle, une guirlande de sourires. La musique d'Hervé Samb devrait être remboursée par la Sécu! 
Deux heures avant son show, il nous a offert cette belle ballade extraite de son nouvel album : "Thiossane"

https://videos.francetv.fr/video/NI_1185461@Culture

Après deux heures de show incandescentes, (décidement une excellente salle ce Studio de l'Ermitage) où les quatre amis-musiciens de Samb offrirent au guitariste une escorte volcanique et subtile (phénoménal Alioune Seck aux percussions sabar pour n’en citer qu’un), la salle debout acclama le retour de l’enfant au pays. Un retour glorieux et joyeux. Et en quittant les lieux, dans la rue, l'air sembla étrangement beaucoup moins froid que deux heures avant. 

Hervé Samb, aprés la musique, ces mots, pour mieux le connaître.  
 page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.