Jean-Toussaint Desanti (1914-2002) et Seydou Boro. Le philosophe corse et le danseur burkinabé #07

Mis à jour le 09/09/2018 à 18H21, publié le 09/09/2018 à 18H00

Le philosophe est rieur. Il commence par un essentiel anecdotique: sa pipe, son amour des chats qu'il s'empresse d'imiter, ses chaussettes rose tyrien. Plus sérieusement son engagement vise à effacer la platitude d'un monde qui standardise. Lui fait écho le chorégraphe dont les propositions dénoncent le génocide au Rwanda ou l'irresponsabilité des pouvoirs africains. Radical, métis, réjouissant!

Des mots de minuit
Émission 07 du 20 octobre 1999

MANIÈRES DE VOIR :
Jean-Toussaint Desanti. Pour lui, la philosophie est fondée non pas sur des réponses, des affirmations, mais sur la capacité de se poser des questions, de chercher et de les travailler. Il poursuit sur l'alternance de la réflexion et de l'action, qui participent du même phénomène, sur la transmission et de son métier d'enseignant où il espère "inquiéter" ses élèves. Il se dit favorable aux cafés philosophiques qui, peut-être, vont à l'encontre du "prêt-à-penser".
Il revient sur son parcours et ses engagements politiques, notamment dans la Résistance, son appartenance au Parti Communiste puis son départ au moment des évènements de Budapest en 1956. Il dénonce la bêtise contemporaine d'une société qui fait de plus en plus de pauvres et les exclut. Il donne sa définition de l'homme responsable: celui qui cherche à saisir le sens des questions qu'il formule. En comparant le travail du philosophe avec celui de l'artiste, il considère que le philosophe improvise aussi dans le changement et la remise en question.
Jean Toussaint Desanti #07 © France 2 - Des mots de minuit

 

Seydou Boro a longtemps travaillé avec Mathilde Monnier avant de monter avec Salia Sanou sa compagnie. Il évoque leurs échanges et le mélange culturel qui les ont enrichis mutuellement et revient sur le thème de ses deux dernières chorégraphies, Figninto" et "Le siècle des fous" qui questionnent l'Afrique actuelle.
Il tient à faire la différence entre la danse traditionnelle et ses propositions, parle du travail d'intériorisation du danseur et de la réception de ses chorégraphies en Afrique. Il conclut en disant qu'il se sent aussi bien en Europe qu'en Afrique. 
Jean-Toussaint Desanti établit alors une comparaison entre la danse et la philosophie: "Tout corps est beau pourvu qu'on le mette en mouvement, tout mot est bon pourvu qu'on l'écoute"

Seydou Boro #07

© France 2 - Des mots de minuit



ÉTEIGNEZ VOS PORTABLES :

- Philippe Thureau Dangin, directeur de la revue Courrier International, présente "les Premières Journées Internationales du Dessin de Presse" à Rouen. Il définit le rôle de dessin de presse et souligne qu'il ne peut exister que dans les pays démocratiques.
- Marie-Odile Monchicourt (Journaliste scientifique à Radio France) présente La semaine de la Science et le Festival international du film de l'insecte à Narbonne.



MUSIQUE :

- Mauro Gioia, chanteur et comédien italien.

Mauro Gioia #07 © France 2 - Des mots de minuit


- Calvin Russel (1948-2011), chanteur et guitariste de country... 

Calvin Russel #07 © France 2 - Des mots de minuit


Des mots de minuit #07

Réalisation: Pierre Desfons
Production: Thérèse Lombard et Philippe Lefait 
Rédaction en chef: Rémy Roche
© France 2

 

 La vidéothèque Des mots de minuit

► nous écrire, s'abonner à la newsletter: desmotsdeminuit@francetv.fr
► La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.
► @desmotsdeminuit