Un mariage afro-flamenco, ça existe? C'est "corresponDANSEstivale" #05

Mis à jour le 12/08/2018 à 10H44, publié le 11/08/2018 à 17H40

Dans les mariages, parfois, on trouve que le marié et la mariée ne sont pas tout à fait assortis, mais que finalement, le spectacle de leur amour est plus fort que leurs différences. Avec ce nouveau numéro de corresponDANSEstivale c'est un peu ça. Ou quand le flamenco et l'Afrique dansent ensemble.

corresponDANSE, vous connaissez?

Ce n’est pas un montage. Je ne monte pas mais j'enlève la bande son d'une chorégraphie et j’associe à cette danse une autre musique choisie dans ma mémoire de musicien.
Je n'ajoute pas de plans.
Je ne triche pas.
Pour les marier, je ne change jamais les vitesses du son ou de l'image. J'organise juste une rencontre autre.

 

Et tout à coup, ça marche!


Ça tient alors plus de l’alchimie et de la loterie que de la réalisation vidéo.
C’est la mise en scène d’une rencontre jamais pensée, entre ce que l’on voit et ce que l’on entend.
Tout autour du monde. Pour brouiller les pistes et pour voir.
C’est une aventure où la magie, l’humour et l’émerveillement sont convoqués et seuls comptent comme récompenses.
Et si, malgré nos chauvinismes, nos œillères, nos peurs de l’inconnu, nos habitudes culturelles, nous avions sous nos yeux l'évidence que tout autour du monde, nous avons tous la même manière de danser… différemment.

Et l'original, le voici...



La page facebook desmotsdeminuit.fr Abonnez-vous pour être alerté de toutes les nouvelles publications.

@desmotsdeminuit