"Les Forains" : un ballet urbain au confluent du classique et du hip hop

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 31/05/2016 à 16H33
Les forains, un ballet hip-hop à l'affiche de l'Opéra de Limoges 

Les forains, un ballet hip-hop à l'affiche de l'Opéra de Limoges 

© France3/culturebox

C'est une création originale qui est à l'affiche, le 31 mai et le 1e juin, de l'Opéra de Limoges. "Les Forains", un ballet du répertoire classique revisité par un chorégraphe hip-hop. Un subtil mélange des genres, détonnant et très réussi, en guise d'hommage à tous les styles musicaux.

C'est un ballet urbain atypique qui mélange musique électronique, danse hip-hop, le tout accompagné par l'Orchestre National de l'Opéra de Limoges. Une création originale d'après "Les forains", un court ballet en un acte, dont la musique est signée Henri Sauget et qui en 1945 lança la carrière de Roland Petit, peu de temps après la libération.

Le chorégraphe Anthony Egéa s'est emparé de cette partition du répertoire académique ignorée depuis des années des troupes et des orchestres. Comme Claude Nougaro qui voulait mélanger le jazz et la java, le metteur en scène a crée une oeuvre singulière, subtil croisement de classique et de hip-hop. Ce mariage réussi remet au goût du jour cette fête de la jeunesse et de la danse autour du thème intemporel des gens du voyage et des artistes de rue.

Reportage : François Clapeau - Margaux Blanbloeil- Philippe Ruisseaux 

https://videos.francetv.fr/video/NI_726623@Culture

Pour Jean Cocteau, ce ballet était une "Vraie fête de la jeunesse et de la danse".
La version 2016 des "Forains" fait coexister la musique électro et l'orchestre de l'Opéra de Limoges en un cocktail étonnant et détonnant qui fonctionne tout naturellement.


Les Forains à Limoges © France 3 / Culturebox