Intermittents : brève éclaircie pour Preljocaj à Montpellier Danse

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/06/2014 à 17H13
"Empty Love" d'Angelin Preljocaj

"Empty Love" d'Angelin Preljocaj

© France3/culturebox

Angelin Preljocaj a retrouvé brièvement le sourire hier soir. Après trois soirs perturbés par le mouvement de grève des intermittents et des précaires, le Festival Montpellier Danse a connu sa première soirée "normale" avec une représentation d'"Empty Moves". Les intermittents ont suspendu leur action pour un soir à condition de pouvoir s'exprimer.

Les intermittents ont accueilli les spectateurs du soir avec des tracts pour les sensibiliser à leur mouvement. Angelin Preljocaj, solidaire de leur action, a pris la parole pour expliquer au public les raisons de la colère et le poids économique des intermittents.

"Empty moves (parts I,II,III)", est une recherche fascinante sur le mouvement, rythmée par la musique de John Cage. La  troisième partie vient d'être créée et l'intégrale est présentée à Montpellier. 

Reportage: Philippe Sans, Franck Detranchant, Stéphane Jeanneau

https://videos.francetv.fr/video/NI_148999@Culture

L'éclaircie aura été de courte durée. En ce jour de mobilisation nationale, la grève d'une majorité de techniciens du théatre de l'Agora a entraîné l'annulation d'"Empty Moves" et de "Plage romantique" d'Emanuel Gat pour ce soir.