Festival In d'Avignon : Israel Galvan, l'Apocalypse version flamenco

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 22/07/2009 à 10H45
Festival In d'Avignon : Israel Galvan, l'Apocalypse version flamenco

Festival In d'Avignon : Israel Galvan, l'Apocalypse version flamenco

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_478867@Culture

"El final de este estado de cosas, redux" (La fin de cet état de choses), c'est le titre de la chorégraphie présentée dans le cadre du  Festival d'Avignon  par le danseur andalou Israel Galvan. Dans cette création qui mêle flamenco, Bible (L'apocalypse de Saint Jean) et guerre au Liban, l'artiste montre avec quel talent il a su donner un nouveau souffle au flamenco. A voir à la Carrière de Boulbon jusqu'au 26 juillet 2009.

Israel Galvan rêvait d'être footballeur mais quand on a des parents comme les siens, tous deux illustres danseurs de flamenco, il est difficile d'échapper à l'héritage familial. Et même s'il ne faut pas contrarier les vocations d'enfant, en voyant danser le Sévillan, on se dit que finalement cette obligation de suivre les traces paternelles a eu du bon. Loin de l'image traditionnelle du flamenco, Israel Galvan a su trouver son propre langage, sa propre écriture. Ce n'est plus du flamenco, c'est un spectacle de danse contemporaine, point. Un mot aussi sur l'une des femmes qui est une source d'inspiration pour Israel Galvan (et dont il est question dans le reportage) : il s'agit de Yalda Younes. Cette danseuse libanaise de 31 ans a découvert l'Espagne et le flamenco en 1999. En 2003, elle rencontre Israel et depuis, leurs chemins ne cessent de s'entrecroiser. En 2006, elle a dansé sur une de ses chorégraphies dans un long - métrage intitulé "Le dernier homme". Yalda a également créé "NON", une pièce en hommage à Samir Kassir, un intellectuel libanais assassiné en 2005. Un extrait de cette vidéo est d'ailleurs diffusé dans le prologue du spectacle d'Israel Galvan présenté en Avignon.

Retrouvez une interview d'Israel Galvan, danseur de l'Apocalypse sur le site Evene
Le festival d'Avignon est aussi surfrancetélévisions.fr