Décès de Françoise Adret, figure française de la danse

Publié le 04/04/2018 à 19H22
Françoise Adret, danseuse et chorégraphe, ici en 1999.

Françoise Adret, danseuse et chorégraphe, ici en 1999.

© Le Républicain Lorrain / MaxPPP

La danseuse et chorégraphe française Françoise Adret, l'une des premières femmes à devenir directrice d'une compagnie de danse, est décédée à l'âge de 97 ans, a annoncé mercredi l'Association des centres chorégraphiques nationaux (ACCN).

Danseuse étoile puis chorégraphe, elle fonde puis dirige le ballet de L'Opéra d'Amsterdam, puis celui de Nice, avant de prendre la direction dans les années 80 de Ballet de l'Opéra de Lyon.

Elle apprend les rouages de la direction d'une compagnie de danse sous Serge Lifar avant de devenir maîtresse de ballet pour le grand chorégraphe français Roland Petit. Inspectrice de la danse au ministère de la Culture entre 1978 à 1985, "elle participa à l'essor de la danse contemporaine en France", selon l'ACCN.

"La cigarette au bec, la voix rauque, la gouaille naturelle, (...) elle menait son monde à la baguette", écrit Le Progrès. "Pour le meilleur de l’artistique : elle fait entrer au répertoire  lyonnais d’immenses  chorégraphes encore peu demandés (Mats Ek, Jiri Kylian, William Forsythe) ainsi qu’une génération française en voie de starification (Angelin Preljocaj, Mathilde Monnier, Maryse Delente..)."
 
Brigitte Lefevre, ex-directrice du ballet de l'Opéra de Paris (1995-2014), a salué sur sa page Facebook une "immense personnalité de la danse".


Les obsèques de Françoise Adret auront lieu le mardi 10 avril en l'église Saint-Roch à Paris (1er).