"Vertikal" : le hip hop de Mourad Merzouki défie la gravité à Valence et à Lyon

Par @Culturebox
Publié le 07/09/2018 à 12H32
Vertikal, la dernière création de Mourad Merzouki sera présentée en première mondiale à Valence avant la Biennale de la danse de Lyon. 

Vertikal, la dernière création de Mourad Merzouki sera présentée en première mondiale à Valence avant la Biennale de la danse de Lyon. 

© France 3

La comédie de Valence présente ce week-end en première mondiale "Vertikal", le dernier spectacle de Mourad Merzouki. Le chorégraphe lyonnais, de renommée internationale revisite ici le hip hop en faisant grimper les danseurs aux murs. Cette création aérienne sera également présentée dès le 14 septembre dans le cadre de la 18e Biennale de la danse de Lyon.

Mourad Merzouki, à l'art de surprendre et on peut dire qu'avec "Vertikal", les spectateurs vont vivre une expérience. Le chorégraphe lyonnais, a imaginé un spectacle dans lequel les danseurs, 10 au total, deviennent voltigeurs. Grâce à un dispositif proposé par Fabrice Guillot, un spécialiste des techniques aériennes, les artistes quittent le sol, grimpent sur les murs, s'envolent comme s'ils étaient en apesanteur. 

Reportage : V. Benais / S. Adam / C. Foulon / F. Razy

Le hip-hop défie la gravité

Les répétitions auront duré jusqu'au dernier moment. La troupe procède sans cesse à des ajustements pour que la fluidité soit parfaite et les techniques entièrement maîtrisées. Il faut dire que "Vertikal" met les artistes à rude épreuve. Au sol, dans les airs, contre les murs, la notion d'espace est ici complètement revisitée. Cette création brouille les repères comme l'explique la danseuse Nathalie Fauquette :

L'aérien, ça apporte une liberté. On se retrouve dans des positions qui ne seraient pas possibles du tout en étant sur nos pieds. Ca apporte aussi une contrainte (...) ça modifie la danse et c'est cette contrainte et cette liberté qui font que ça devient singulier.

De la verticalité et de la légèreté 

Ce ballet hip hop ryhtmé par de la musique électro, donne incontestablement le vertige mais il apporte aussi de la douceur. Mourad Merzouki qui n'a de cesse de se jouer des codes de la danse hip hop, a dans la verticalité voulu donner une impression de légèreté et de liberté : 
 

On retrouve l'énergie brute, généreuse du hip hop et en même temps je cherche cette poésie-là, parce que ça vient contraster avec le côté virtuose et spectaculaire de cette danse et des acrobaties.

Mourad Merzouki, directeur artistique et chorégraphe

"Vertikal" : l'un des spectacles phares de la Biennale de la danse

Ce spectacle est présenté en première mondiale à la Comédie de Valence samedi 8 septembre, mais il sera aussi l'un des grands rendez-vous de la Biennale de la danse de Lyon qui aura lieu du 11 au 30 septembre prochain. Cette 18e édition propose 47 spectacles avec comme autres têtes d’affiche internationales, Jérôme Bel, Maguy Marin, Saburo Teshigawara ou encore Angelin Preljoc. Il y aura aussi l'immanquable défilé, le dimanche 16 septembre à 14 heures 30 dans le centre-ville de Lyon.