Philippe Decouflé revient dans les Alpes pour un hommage grand format

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/12/2015 à 12H11
Bonlieu, scène nationale à Annecy rend hommage à Philippe Découflé avec trois spectacles et l'exposition "Opticon"

Bonlieu, scène nationale à Annecy rend hommage à Philippe Découflé avec trois spectacles et l'exposition "Opticon"

© France 3 / Culturebox

L'espace Bonlieu d'Annecy rend hommage à Philippe Decouflé jusqu'au 13 décembre 2015, avec trois spectacles et une exposition. Vingt-trois ans après les cérémonies d'ouverture et de clôture des JO d'Albertville, le danseur-chorégraphe revient dans les Alpes et invite le public à jouer avec les machines à illusion de son installation "Opticon".

Bonlieu, scène nationale d'Annecy, rend hommage en grand au chorégraphe-danseur Philippe Decouflé. Vingt-trois ans après la cérémonie spectaculaire de l'ouverture des Jeux Olympiques d'Albertville, l'artiste facétieux qui n'a cessé d'inventer de nouvelles formes chorégraphiques plonge dans la machine à souvenirs. Les fans aussi se souviennent en rejouant sa Flushmup ou encore sa chorégraphie du Petit bal perdu. 

Reportage : D. Borrelly / C. Mathieu / S. Dumaine

https://videos.francetv.fr/video/NI_576678@Culture


"Opticon" : l'art accessible à tous 

Installations ludiques créées dans les ateliers de la compagnie DCA à Saint-Denis, les "Opticons" invitent les spectateurs à être acteurs d'une oeuvre d'art. "Decouflerie" à 100 %, l'installation qui mêle les troubles de la vision à ceux de l'illusion d'optique, puise dans les ressorts du cinéma et de la magie. Méliès pour certains, Fellini pour d'autres, "Opticon", est une véritable expérience interactive et sensorielle qui ravive nos âmes d'enfants. "Ces systèmes d'optique permettent à chacun de devenir une oeuvre d'art", révèle le chorégraphe. 

Le retour aux sources de la gloire

Février 1992, Albertville en Savoie accueille les Jeux Olympiques d'Hiver. Les grandes cérémonies d'ouverture et de clôture sont alors confiées, pour la première fois à un artiste. Défi planétaire vu par 35 000 spectateurs dans les tribunes et plus de deux milliards sur les écrans, à 30 ans, Philippe Decouflé imagine un spectacle grandiose, drôle et gonflé (souvenir amusé des robes gonflées à l'hélium).

"A l'époque c'était pour moi une chance énorme, j'ai pu révéler beaucoup de choses qui étaient cachées et les faire partager au grand public. C'était un moment magique", se souvient le chorégraphe.
Vingt-trois ans après, le rêve et l'enchantement opèrent de la même manière. Albertville inscrit le nom du chorégraphe au panthéon de la fête olympique.

Extrait de la cérémonie d'ouverture des JO d'Albertville à visionner en partie directement sur YouTube en raison des droits de retransmission.

Trois spectacles phares 

L'espace Bonlieu d'Annecy accueille ainsi trois spectacles du metteur en scène. "Divertissement pas trop bête" avec la comédie musicale "Contact", une lecture fantaisiste de la correspondance de "Marcel Duchamp", et un "Solo" épuré où le danseur sera seul en scène. 

Grand Format Philippe Découflé à l'espace Bonlieu scène nationale d'Annecy
"Opticon" Du 5 au 13 décembre 2015 tous les jours de 12h30 à 19h et les soirs de spectacle de 19h à 1h
"Solo" les 11 et 12 décmbre à 19h
"Contact" du 9 au 12 décembre à 19 et 21h