https://videos.francetv.fr/video/8af4537b-6b91-4770-8475-fbc06e32d27e@Culture

Danse contemporaine disponible en replay entre le 18/12/2017 et le 18/12/2018.

« La rencontre » d'Ambra Senatore au Château d'If à Marseille

Découvrez la chorégraphie d’Ambra Senatore au large de Marseille, au Château d’If.

Chaque année, le Centre des monuments nationaux invite les chorégraphes à créer au sein de monuments historiques. Ici, la chorégraphe italienne Ambra Senatore s’installe à Marseille au Château d’If.

Au large de Marseille, cerné par les eaux, règne le Château d’If. Ancienne prison, qui a notamment enfermé le Comte de Monte-Cristo dans le fameux roman d’Alexandre Dumas. C’est dans ce lieu que le Centre des monuments nationaux invite pour la première fois une chorégraphe dans le cadre de son événement Monuments en mouvement. Directrice du Centre chorégraphique national de Nantes depuis janvier 2016, la chorégraphe italienne Ambra Senatore a l’habitude d'imaginer et de participer à des projets hors de la scène : en septembre 2016 elle organisait par exemple des performances improvisées sur les marchés de Nantes. La même année, elle s’installait à Turin, au Palais royal de Venaria.

 

Distribution

  • Date 18 décembre 2017
  • Durée 7min
  • Chorégraphe Ambra Senatore
  • Lieu Château d'IF, Marseille
  • Interprétation Matteo Ceccarelli, Elisa Ferrari, Giselda Ranieri, Antoine Roux-Briffaud, Ambra Senatore
  • Production Les Films Jack Fébus
  • Co-réalisation CCNN - Centre Chorégraphique National de Nantes (Directrice : Ambra Senatore, Directrice déléguée : Erika Hess, Production et diffusion : Julie Teyssou, Communication : Anttar Tehami, Responsable administratif : Nicolas Chantebel) Centre des monuments nationaux Le Merlan scène nationale de Marseille Le CCNN – Centre Chorégraphique National de Nantes est subventionné par l’État – Préfet de la région Pays de la Loire – Direction Régionale des Affaires Culturelles, la Ville de Nantes, la Régional des Pays de La Loire et le Département de Loire-Atlantique
  • Réalisateur Caroline Cutaia
A lire aussi