Boris Charmatz et Dimitri Chamblas revisitent leur duo "À bras-le-corps" 25 ans après sa création

Par @Culturebox
Publié le 07/04/2018 à 10H36
"A bras le corps", les danseurs chorégraphes Boris Charmatz et Dimitri Chamblas reprenaient le duo de jeunesse au Dôme d'Albertville

"A bras le corps", les danseurs chorégraphes Boris Charmatz et Dimitri Chamblas reprenaient le duo de jeunesse au Dôme d'Albertville

© France 3 / Culturebox

Boris Charmatz et Dimitri Chamblas reprennent régulièrement leur premier duo de danse, "À bras-le-corps" créé en 1993. Une façon de confronter leur œuvre de jeunesse à l'évolution de leur corps. Les deux danseurs étaient au Dôme à Albertville (Savoie) pour deux représentations en public.

Redécouvrir une œuvre 25 ans après sa création, la faire évoluer ou la prendre telle quelle, les deux danseurs-chorégraphes Boris Charmatz et Dimitri Chamblas n'ont de cesse de faire voyager et grandir "À bras-le-corps". Un duo puissant où le physique s'exprime sur un plateau serré, au plus près des spectateurs.

Reportage : D. Borrelly / G. Lespinasse / S. Villatte

"À bras-le-corps" à travers les âges

"À bras-le-corps" est une oeuvre qui dit l'urgence de danser. Interprété quasiment sans musique, seul le souffle et les mouvements comblent le silence. La chorégraphie est composée à partir d'une sensation de fatigue, de masse qui rampe et de chute.
Au fur et à mesure, Charmartz et Chamblas vivent sous un nouvel angle cette relation physique particulière. Tel un bon vin, le corps-à-corps se nourrit d'une maturation à long terme. "Décantée, notre énergie apparaît marquée du désir de puissance et de masse, mais aussi d'ironie gaillarde et jouissive, la chorégraphie cédant le pas à une expérience simple et explosive", analyse Boris Charmatz. 
Duo charmatz chamblas © France 3 / Culturebox

Casser les codes du classique et entrer au répertoire

Depuis sa création en 1993 à la Villa Gillet de Lyon, les deux danseurs-chorégraphes reprennent ce duo qui marque le début de leur carrière. Âgés d'à peine 20 ans, les jeunes hommes formés au Conservatoire abordent la danse sous son aspect classique puis s'éloignent des codes en travaillant aux côtés de grands chorégraphes contemporains (Dominique Bagouet, Régine Chopinot, Emmanuelle Huynh, Mathilde Monnier ou Odile Duboc).

"On a eu envie de travailler des choses que l'on avait pas pu traverser pendant nos années d'étudiant, des choses plus extrêmes, une proximité avec le public". Leurs créations conservent une écriture chorégraphique exigeante tout en proposant des gestes forts. "Malgré l'espace restreint, notre danse est explosive", soulignent les deux chorégraphes. Il y a 25 ans, cette proposition radicale bousculait les codes de la danse classique. Aujourd'hui elle est inscrite au répertoire de l'Opéra de Paris. 
A bras le corps charmatz chamblas © France 3 / Culturebox
Chamblas et Charmatz ont chacun tracé leur route dans le monde de la danse contemporaine. Ils signent une série de spectacles qui font date et qui rencontrent un large public. Leur parcours chorégraphique s'écrit distinctement et rayonne dans le monde entier. Aujourd'hui, Charmatz dirige le centre chorégraphique de Rennes et introduit la danse dans les musées les plus prestigieux du monde. Chamblas quant à lui, dirige la CalArts, l'école de danse de Los Angeles fondée par Walt Disney.