Le retour de Philippe Découflé avec "Cinq pièces courtes" à Chaillot

Mis à jour le 02/01/2018 à 13H37, publié le 30/12/2017 à 16H41
Philippe Découflé... déformé (2015)

Philippe Découflé... déformé (2015)

© Norbert FALCO / PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Avec cinq "Nouvelles pièces courtes", le chorégraphe Philippe Decouflé donne des créations légères et ludiques comme des bulles de savon, au Théâtre national de Chaillot à Paris avant d’entreprendre une tournée à l'étranger.

Decouflé, auteur de pièces malicieuses inspirées par le cirque, le mime, la comédie musicale et la bande-dessinée, mais aussi ordonnateur de grands cérémonies (les JO d'Alberville en 1992, la Coupe du monde de rugby de 2007), est un des chorégraphes les plus populaires de la danse contemporaine.

Reportage :  A. Fimbel-Bauer / D. Dahan / E. Broullard / J. Pires

https://videos.francetv.fr/video/NI_1153171@Culture

Le cirque, qui l'a formé, irrigue ces "Nouvelles pièces courtes" auxquelles participent deux acrobates-danseurs (Raphael Cruz et Aurélien Oudot) et une trapéziste (Suzanne Soler), rencontrée lors du travail de Decouflé avec le Cirque du Soleil.

Dans le premier opus, "Trio", deux hommes et une femme (Violette Wanty, également formidable au chant et à la flûte) évoluent en douceur autour d'un piano, s'amusent avec un micro où ils produisent de drôles de sons... La ballade séduit par sa fantaisie et sa tendresse.

"Le trou" joue avec l'absurde : un corps, puis des jambes surgissent d'un trou, un corps hybride se forme, torse massif (Julien Ferranti, aussi bon danseur que chanteur) et jambes de ballerines.
"Nouvelles pièces courtes" : teaser pour la création, Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau
"Vivaldis" est une variation sur des musiques de Vivaldi, où dominent des costumes bariolés et la fluidité des mouvements.

Mais la pièce qui emporte la faveur du public est incontestablement "Voyage au Japon", qui flirte avec la comédie musicale en une série de tableaux loufoques inspirés par les tournées de la troupe de Decouflé (DCA) au pays du soleil levant. Des voyageurs perdus dans un aéroport, puis dans un centre commercial, des clips hilarants mimant la télé japonaise sont autant de détournements des clichés sur l’Archipel.

Un divertissement joyeux et parfait pour les fêtes. "Nouvelles pièces courtes" jusqu'en mai à Chaillot puis en tournée au Japon.