"Coup fatal" et "En avant marche", le chorégraphe Alain Platel en fanfare au Théâtre de Chaillot

Par @LaurenceHouot Journaliste, responsable de la rubrique Livres de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/11/2015 à 12H11
"En avant, marche !" chorégraphie d'Alain Platel

"En avant, marche !" chorégraphie d'Alain Platel

© Phile Deprez

Le Théâtre national de Chaillot présente en décembre deux pièces de l'inclassable Alain Platel, "Coup fatal", qui avait enchanté le Festival d'Avignon en 2014, et "En avant marche !", joyeux hommage aux fanfares.

"En avant marche!" (9 au 12 décembre) s'attache au monde chaleureux des fanfares et harmonies, nombreuses dans le Nord de la France et en Belgique, recréant leur univers sur scène avec 4 comédiens, 7 musiciens et une fanfare, recrutée localement à chaque étape.

Cette fois, ce sont des musiciens amateurs de Montreuil -où la pièce sera jouée du 15 au 17 décembre- qui participent au spectacle, créé à Gand, le port d'attache d'Alain Platel, en avril dernier. Les musiciens de la fanfare de Montreuil sont des amateurs, mais ils accompagnent régulièrement les spectacles de Mathieu Bauer au Nouveau Théâtre de Montreuil.
"En avant marche", chorégraphie d'Alain Platel

"En avant marche", chorégraphie d'Alain Platel

© Phile Deprez
Le metteur en scène belge s'est adjoint pour "En avant marche !" les services d'un connaisseur, puisque Steven Prengels, directeur musical du spectacle, jouait enfant dans une fanfare, avant d'en diriger une plus tard. La pièce ne se borne pas au répertoire classique et souvent martial des fanfares, explorant des timbres et paysages sonores nouveaux, avec trompette, cor, bugle, euphonium et tuba. Alain Platel a malicieusement pioché dans tout le répertoire, de Beethoven à Mahler en passant par la Marseillaise, de circonstance ces jours-ci.

"Une purée"

Pour "Coup fatal" (2 au 5 décembre), c'est la musique baroque qui est mise à contribution, mais intimement métissée avec les musiques traditionnelles africaines et jazz. Une "salade", voire "une purée", selon le contre-ténor Serge Kadudji, enfant de Lubumbashi en République démocratique du Congo et pilier du spectacle.

https://videos.francetv.fr/video/NI_149889@Culture

La pièce est un méli-mélo drolatique de musique africaine, de "sape" et de baroque. Une douzaine de musiciens de Kinshasa ont travaillé pendant 4 ans à ce "ballet concert", sous la houlette du directeur musical Fabrizio Cassol. Visuellement, c'est un feu d'artifice, avec un défilé de costumes inspirés de la "sape" (société des ambianceurs et des personnes élégantes), une mode vestimentaire très populaire au Congo.
"Coup fatal", chorégraphie d'Alain Platel

"Coup fatal", chorégraphie d'Alain Platel

© Chris Van der Burght
Alain Platel, à l'origine spécialiste en sciences de l'éducation (orthopédagogue) est un autodidacte de la danse. Il a fondé sa compagnie "Les ballets C de la B' en 1984 à Gand en Belgique et explore depuis tous les univers artistiques dans des spectacles foisonnants et engagés, donné dans le monde entier. "En avant marche!" entame une grosse tournée française et internationale (Cologne, Séville, Rome, Hambourg, Londres etc.)