Biennale de la danse

du 14 au 30 septembre 2016

Biennale de la danse : le ballet de l'opéra de Lyon en mode contemporain

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/09/2014 à 16H56
Trente après sa création "Hearts Labyrinth" de Jiri Kilian est présenté à l'Opéra de Lyon dans le cadre de la Biennale de la danse

Trente après sa création "Hearts Labyrinth" de Jiri Kilian est présenté à l'Opéra de Lyon dans le cadre de la Biennale de la danse

© Opéra de Lyon / Biennale de la danse

A l'occasion de cette première soirée d'ouverture de la 16e biennale de la danse, le ballet de l'opéra de Lyon joue à la fois la filiation et la nouveauté. Jiří Kylián, Emanuel Gat et le duo agité Bengolea-Chaignaud se trouvent ainsi réunis sur un même plateau jusqu'au 13 septembre. Du classique au très contemporain, pendant trois semaines Lyon est le théâtre des aventures artistiques.

C'est une proposition inédite que Yorgos Loukos, le directeur du Ballet de l'Opéra de Lyon a faite à Dominique Hervieu la directrice artistique de la Biennale de la danse. Réunir en trois ballets  "pureté du mouvement, sophistication et musicalité".
 
Le triptyque s'ouvre avec la chorégraphie d'Emanuel Gat, sa création "Sunshine". ll laisse ensuite place à une composition de François Chaignaud et Cécilia Bengolea. La soirée se clôture sur une pièce phare du répertoire classique, "Les labyrinthes du cœur", de Jiří Kylián 

Reportage : S. Adam / L. Crozat / Q. Bartoli

https://videos.francetv.fr/video/NI_151815@Culture

Ce triptyque, qui s'inscrit comme une création originale à part entière, est présenté pour la première fois en France. Pour accompagner les trois esthétiques, l'orchestre de l'opéra de Lyon joue en direct dans la fosse de l'opéra. 

Jiří Kylián - Emanuel Gat - F. Chaignaud & C. Bengolea à l'Opéra de Lyon jusqu'au 13 septembre 2014
1 Place de la Comédie
69001 Lyon


La Biennale de la danse à Lyon du 10 au 30 septembre 2014
A voir bientôt en Live sur Cultureboxquatre spectacles de la biennale : "La traversée" de Nacéra Belaza, "Leda", de Rodrigue Ousmane, "Création 2014" d'Ambra Senatore et "Planités", de Patricia Apergi.