Rencontre : Germain Louvet danseur étoile depuis un an à l'Opéra Garnier

Par @Culturebox
Mis à jour le 04/01/2018 à 17H56, publié le 04/01/2018 à 11H59
Le danseur étoile Germain Louvet 

Le danseur étoile Germain Louvet 

© MARTIN BUREAU / AFP

Nommé danseur étoile de l’Opéra national de Paris à seulement 23 ans en décembre 2016, Germain Louvet évoque cette année passée dans la bulle de l'opéra Garnier. Mannequin à ses heures, le jeune homme originaire de Bourgogne parle avec fraîcheur de ses débuts, de sa prise de fonction et de ses envies.

Il y a à peine un an il créait l'événement, du haut de ses 23 ans et de son mètre quatre-vingt trois, Germain Louvet était choisi danseur étoile de l'opéra national de Paris sur proposition d'Aurélie Dupont, directrice du Ballet. L'année qui a suivi a été riche en rencontres. Son vœu pour l'année 2018 ? "Continuer à faire ça par passion et que ça continue à me rendre heureux", dit-il tout simplement. 

Rencontre signée E. Bezin / D. Iberrakene  / V. Grandemange / R. Nectoux

https://videos.francetv.fr/video/NI_1155021@Culture

L'arrivée dans la galaxie des étoiles 

Une nomination qui lui permet de revêtir les plus beaux rôles du répertoire. "C'est très agréable d'accéder à ce titre car il correspond à un accomplissement mais le lendemain on revient à la barre en constatant qu'on ne danse pas mieux, c'est plus les rôles que l'on tient que l'on trouve brillants, plutôt que soi-même ", assure le jeune homme modeste. 

La danse dans la peau

Germain Louvet a ressenti très jeune l'appel de la danse. Dès l'âge de sept ans, il exprime cette envie de danse. Ses parents, installés en Saône-et-Loire, l'inscrivent dans un premier temps dans un club de jazz puis au conservatoire de Chalon-sur-Saône. "J'ai toujours dansé, quand j'ai découvert le monde de la scène et vu qu'on pouvait en vivre, j'ai pu apprécier la danse non plus pour moi-même mais pour la partager avec un public".

Danseur et mannequin

Parallèlement à sa carrière artistique fulgurante, le danseur tout en longueur est aussi mannequin. Deux projets totalement différents qu'il combine avec allégresse. "Etre danseur aujourd'hui c'est aussi travailler sur son image, [le mannequinat] c'est une façon de capter l'énergie autrement, comme un arrêt sur image alors que la danse c'est tout l'inverse". 

Quelques conseils pour les jeunes

Si Germain Louvet a été encouragé par ses parents, pour d'autres jeunes passionnés l'accès à la pratique n'est pas toujours évident. Le danseur étoile rappelle simplement qu'il est essentiel de faire les choses par plaisir et non pour le succès. "Le plaisir mène à la réussite et le public adhère à partir du moment où il sent que la personne irradie de bonheur."