"Ce que le jour doit à la nuit" à Brive, le retour aux sources d'Hervé Koubi

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/01/2013 à 18H01
"Ce que le Jour doit à la Nuit"  d'Hervé Koubi

"Ce que le Jour doit à la Nuit"  d'Hervé Koubi

© France3 / Culturebox

La compagnie Hervé Koubi a posé ses valises au théâtre municipal de Brive pour deux jours avec un nouveau spectacle : "Ce que le jour doit à la nuit." Depuis cinq ans le chorégraphe n'avait plus été programmé dans sa ville d'adoption. Et pour l'occasion, la salle affichait complet.

https://videos.francetv.fr/video/NI_143021@Culture

Il y a du yin et du yang dans la dernière création d'Hervé Koubi. "Ce que le jour doit à la nuit" est une chorégraphie qui s'inspire de la vie de son auteur. Une sorte d'autobiographie dansée qui raconte comment Hervé Koubi a découvert ses origines algériennes à 25 ans. 
Pour mettre en mouvement ce souvenir, le chorégraphe a fait appel à une douzaine de danseurs algériens et burkinabés. Issus de la danse de rue, l'excellence de leur niveau de danse et leur énergie aboutissent à un résultat exceptionnel. 

En 2010, Hervé Koubi s'était d'ailleurs rendu en Algérie afin de recruter ces danseurs. Revoir le reportage de l'audition
"Ce que le jour doit à la nuit" d'Hervé Koubi sera présenté au Pavillon noir à Aix-en-Provence dans le cadre de Marseille Provence 2013, les 31 janvier et 1e février