Biennale de la danse 2010 : Dominique Mercy fait revivre "Nelken" de Pina Bausch

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/09/2010 à 16H09
Biennale de la danse 2010 : Dominique Mercy fait revivre "Nelken" de Pina Bausch

Biennale de la danse 2010 : Dominique Mercy fait revivre "Nelken" de Pina Bausch

© Culturebox

La 14ème Biennale de la Danse 2010  de Lyon accueille le 15 septembre 2010 une pièce mythique de Pina Bausch, "Nelken" ("les Oeillets"). Un an après la mort de la célèbre chorégraphe allemande, c'est son danseur fétiche, le français Dominique Mercy qui reprend cette création sur scène. Elle sera jouée jusqu'au 20 septembre.

https://videos.francetv.fr/video/NI_120707@Culture

"Nelken" a été créée en 1982, soit dix ans après la création du Tanztheater Wuppertal, la compagnie de Pina Bausch. Cette pièce, symbolisée par un tapis d'oeillets sur la scène, a été imaginée pour "donner aux hommes une place plus importante qu'aux femmes" reconnaît Dominique Mercy. Ce dernier travaillait depuis dix ans avec la chorégraphe allemande, rencontrée aux Etats-Unis alors qu'il n'avait que 22 ans. Elle lui offrira plusieurs rôles principaux, notamment "Orphée et Eurydice", "Iphigénie en Tauride". Mais Dominique Mercy ne sera pas seulement un interprète. Il a co-crée plusieurs chorégraphies de Pina Bausch. Sa fidélité à la créatrice sera quasi-totale. Au point qu'en 1980, après s'être éloigné pour créer une compagnie appelée La Main, il reviendra dans la troupe de la chorégraphe. Depuis le décès en juin 2009 de Pina Bausch, il a repris le flambeau de celle qui fit de lui un "autre danseur".

A voir aussi sur Culturebox :

- les autres vidéos sur la Biennale de la danse 2010
- Blue-Lady-de-Carolyn-Carlson-dans-sa-version-revisitée
- Tournée-d'adieu-à-Merce-Cunningham
- Ingeborg-Liptay-danse-et-défie-l'âge-à-la-Défense