Abou Lagraa présente Nya à la Biennale de la danse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/09/2010 à 15H06
Abou Lagraa présente Nya à la Biennale de la danse

Abou Lagraa présente Nya à la Biennale de la danse

© Culturebox

La Biennale de la danse va faire résonner Lyon au rythme de la danse pendant plus d'un mois. Du 09 septembre au 03 octobre 2010 la capitale des Gaules se met au pas des plus grandes compagnies nationales et internationales.

https://videos.francetv.fr/video/NI_120481@Culture

A 39 ans Abou Lagraa n'est jamais à court d'idées de créations, de projets et d'envies de faire se rencontrer des mondes apparemment étrangers.
Il crée Nya après audition et sélection de jeunes danseurs hip hop rencontrés en Algérie (son pays d'origine) où il a ouvert un pôle de formation et de création en danse contemporaine. Rien ne pouvait émoustiller plus Abou Lagraa que former une nouvelle génération de danseurs dans le pays de ses racines. Formés au classique, la vingtaine d'artistes qui travaillera avec le fondateur de la Baraka sera initiée au contemporain, au moderne, au hip hop mais aussi à l'écriture Abou Lagraa.
Cette création 2010 emmène le spectateur dans une version hip hop du Boléro de Ravel et une pièce sur le chant des Aurès d'Houria Aïchi.
En présentant Nya  à la Biennale de la danse de Lyon du 26 septembre au 02 ocrobre 2010, le chorégraphe disait  "J'entends montrer que les Algériens sont ouverts et casser les barrières" Le résultat du travail avec le ballet algérien se poursuivra par une tournée européenne.

- > A voir aussi sur Culturebox
- >
Hervé-Koubi-travaille-avec-des-danseurs-de-hip-hop-algériens
- > Accrorap-danse Douar
- > La compagnie Kafig